La magie de Noël
La magie de Noël © Radio France / Mariel Bluteau

C’est possible, mais le moins que l’on puisse dire, c’est que l’exercice du cadeau de dernière minute est sans doute pire encore que le marathon des magasins avec, à la main, la liste des courses du Père Noël. Vous savez, ce marathon où l’on passe par tous les stades, de « qu’est ce que je vais bien pouvoir acheter ? » genre imagination aux abonnés absents, à « mais comment vais-je pouvoir transporter tout ça ? ».

Et au moment ou vous vous apprêtiez à jeter la liste en jurant que l’année prochaine, vous vous y prendrez plus tôt, catastrophe ! Vous avez oublié le neveu et la grand-tante. Alors que faire ?

Pour les enfants, qu’en théorie on ne doit pas oublier, il y a une solution miracle : les personnages à collectionner. Il n’y a pas si longtemps, il n’y avait que les garçons qui avaient le droit aux super-héros genre Backugan. Mais maintenant, les petites filles ont également leurs collections. J’ai un petit faible pour les Lalalopsi, des petites figurines vendues moins de 10 euros accessoires compris -comme ça vous pouvez en acheter plusieurs.

Pour les adultes, je vous conseille de passer par la case thé ou café, d’autant que vous trouverez des dizaines de mélanges spéciaux pour les fêtes avec des épices et parfois conditionnés en boules à poser directement sur le sapin.

Enfin, regardez -si vous avez encore un peu de courage- du côté des grandes chaînes de parfumerie, car certaines enseignes ulcérées par le raz-de-marée des ventes sur internet, proposent en ce moment jusqu’à 40% de réduction, notamment sur les parfums.

De quoi faire encore quelques bonnes affaires et permettre au Père Noël d’économiser quelques euros.

Une chronique de Philippe Lefebvre

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.