Discrimination
Discrimination © Eric Constantineau

Le CSA vient de publier son cinquième baromètre réalisé pour le compte du Défenseur des droits et de l’Organisation internationale du travail.

Le sujet des discriminations continue d’être massivement perçu comme un enjeu important, tant par les agents de la fonction publique que par les salariés du privés.

Dans le détail, près d’un tiers des personnes interrogées dans les deux catégories déclarent avoir déjà été victimes de discriminations dans le cadre de leur travail. Des chiffres stables dans le public, en baisse de 5 points dans le secteur privé.

L’auteur des discriminations reste majoritairement le supérieur hiérarchique direct et c’est le sexe et la grossesse qui sont les premiers critères cités par les victimes.

Les témoins de discriminations citent, eux, outre le sexe, l’origine ethnique, l’apparence physique et les activités syndicales.

La tendance observée dans le baromètre 2010 se confirme : la fonction publique est de moins en moins perçue comme protectrice face aux discriminations.

En revanche, lorsqu’ils se sentent discriminés les agents sont plus prompts à réagir que les salariés du privé. Ces derniers sont en effet 42% contre 29% chez les fonctionnaires, à préférer se taire lorsqu’ils sont victimes de discrimination, un chiffre en hausse de 11 points par rapport à l’enquête précédente.

Une chronique de Christian Bauby

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.