Au tableau
Au tableau © Radio France

Le linguiste et conseiller scientifique de l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme Alain Bentolila vient de publier Au tableau Monsieur le Président ! .

Que propose-t-il dans cet ouvrage ?

Il propose de refondre tout notre système éducatif.

Au programme : une nouvelle organisation pour le 1er degré, avec une école fondamentale de huit années divisée en trois cycles, et à la fin de chaque cycle un sas de transition pour identifier les élèves en difficulté.

Ensuite, direction le collège. La classe de sixième n'existe plus. On débute directement par la 5ème. Pendant les deux premières années, les élèves suivent un cycle unique des savoirs et des techniques. La classe de 3ème devient le cycle des orientations.

Puis, cap sur le lycée. La dernière année, toujours appelée « baccalauréat », devient un sas de transition où l'on fait beaucoup de contrôle continu. Ce sas conduit tous les candidats à une classe préparatoire à l'enseignement supérieur.

Donc, vous l'aurez compris, avec Alain Bentolila, on efface tout et on recommence. Et dans son livre, tout le monde en prend pour son grade.

A propos des syndicats, il évoque des négociations d'épiciers réclamant toujours plus de moyens sans envisager la moindre remise en cause de leurs missions.

Alain Bentolila juge qu'à l'heure de la campagne présidentielle, le discours sur l'école se partage entre, « un gestionnaire obtus qui fait disparaître des milliers de postes et un illusionniste généreux promettant de les faire réapparaître en cas d'élection ».

Une chronique d'Emmanuelle Daviet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.