Fête de la gastronomie
Fête de la gastronomie © Radio France

Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est comme dans une recette : il y a beaucoup d’ingrédients cachés ! La fête de la gastronomie, par exemple, est une idée de Frédéric Lefebvre, Secrétaire d'Etat à la Consommation, qui se verrait bien dans la peau du nouveau Jack Lang et faire de cette fête l'équivalent de la fête de la musique. « Descendez dans la rue , dit-il sur le site Internet de la manifestation, avec vos casseroles vos produits vos recettes ». Tout un programme.

Petite particularité : une chaîne de fast-food participe à l'opération ; on ne doit pas avoir la même vision de la gastronomie… En fait, le Ministre tente de créer un évènement autour du fameux classement du repas gastronomique français au patrimoine de l'Unesco, dont on se demande encore aujourd'hui à quoi il peut bien servir.

Comme une fête peut en cacher une autre, il y aura aussi, tout le week-end, « Cuisine en fête », censée glorifier la cuisine faite à la maison, mais surtout censée faire la pub de son principal sponsor : une grande marque de farine.

Ensuite, vous aurez le droit à une petite pause avant d'attaquer la « Semaine du goût », propriété d'une grande agence de pub, largement sponsorisée par les industriels de l'alimentaire et par des marques d'alcool. Après cela, on pourrait peut-être faire une fête de la calorie, voire de l'obésité, car vous serez sans doute d'accord avec moi pour dire que l'abus de fête nuit gravement au tour de taille !

Une chronique de Philippe Lefebvre

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.