ScienSA's
ScienSA's © ScienSA's

Peut-être faut-il attendre la retraite des chercheurs. Dans la vie active, ils sont dans leurs labos, beaucoup dans la recherche fondamentale et pas en contact avec des malades.

L'Inserm vient de lancer une initiative pour créer un lien. A l'origine, une chercheuse de l'Inserm qui prenait sa retraite. Dominique Dumesnil, a travaillé en hématologie sur les cellules souches et la retraite venue, elle se sentait un peu frustrée de n'avoir jamais eu de contact avec des malades et se disait qu'elle avait dorénavant du temps à leur consacrer.

D'autre part, à l'Inserm existait déjà un groupe de réflexion avec les associations de malades.

D’où l'idée de lier les deux : des chercheurs retraités pour aider directement ces associations, que ce soit Vaincre la mucoviscidose, l'association Laurette Fugain dans le domaine de la leucémie, etc. Car elles sont en permanence en demande d'informations : mieux comprendre les données scientifiques, organiser des veilles pour être alertées sur les dernières avancées, déchiffrer les articles, tous en anglais et dans des revues pas toujours très accessibles, avoir accès à des réseaux.

ScienSas', pour « Scientifiques Seniors et Associations de malades » est donc né.

A l'Inserm, environ 80 chercheurs partent à la retraite chaque année, déjà 40 se sont déjà manifestés pour transmettre leurs connaissances. Comme quoi, à la retraite, tous les liens ne se coupent pas et le savoir peut parfois même mieux circuler.

Une chronique deDanielle Messager

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.