Cours de musique à l'école
Cours de musique à l'école © Radio France

C'est en tout cas la conclusion d'une expérimentation menée en Ile-de-France et en Rhône-Alpes par des médecins qui viennent de donner les résultats de 420 consultations effectuées en moyenne section de maternelle, grande section et CP.

Ce bilan est normalement réalisé par la médecine scolaire, mais tous les enfants n'y ont pas accès, car la médecine scolaire, par manque d'effectifs, n'est pas présente partout.

Cela va des classiques tests auditifs et visuels à d'autres ciblés, par exemple sur d'éventuels retards de langage. Ainsi, en moyenne section, le test consiste à répéter les noms des Sept Nains dans Blanche Neige : le « gr » de Grincheux ou le « tch » d’Atchoum doit être prononcé sans déformation.

On demande aussi aux enfants, pour juger de leur vocabulaire, de commenter des images simples, comme un chien dans une niche. En cas d'anomalie, soit il est conseillé aux parents de surveiller le langage, soit ils sont orientés vers un orthophoniste.

Bilan : 8 à 10% d'enfants présentent des troubles qui peuvent freiner les apprentissages.

Cette consultation spécifique a été jugée positive par 96% des familles.

Reste à savoir comment elle pourrait être appliquée concrètement, car elle est beaucoup plus longue qu'une consultation classique. Elle dure presque une heure, pour laquelle il faudrait alors une rémunération adaptée… Et c'est là que la mise en pratique risque de coincer.

Une chronique de Danielle Messager

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.