Sorbonne
Sorbonne © Marsupilami92

C'est le résultat de la loi LRU, sur l'autonomie des universités : une nouvelle génération de présidents arrive aux commandes. Ils sont désormais élus pour 4 ans et non plus 5, et peuvent être réélus deux fois de suite.

D'après une enquête du site EducPros, cette année, 62% des présidents élus commencent un premier mandat. Le plus jeune a 35 ans, à l'université de Perpignan, et l'âge moyen est de 53 ans.

94 % d'entre eux sont issus du sérail et eux-mêmes professeurs d'université. Une douzaine seulement sur 65 viennent d'une grande école (Ecole Normale Supérieure ou école d'ingénieurs).

7 présidents sont issus de la diversité et c'est un réel progrès.

En revanche, la parité a encore beaucoup de chemin à faire. Pire, elle a même reculé ! En 2008, les femmes étaient 15 à la tête des universités. Elles ne sont plus... que 7 en 2012 ! Un phénomène que l'on explique par la faible représentation des femmes parmi les enseignants-chercheurs : moins de 20% chez les professeurs d'université. Comme en politique, les femmes ont encore du mal à accéder à la plus haute marche !

Une chronique de Sonia Bourhan

Les liens

Educpros.fr : le site à destination des professionnels de l'éducation

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.