départ vacances
départ vacances © Queenofday

Visiblement non, si l'on en croit l'étude réalisée par Ipsos pour le compte d'une compagnie d'assistance, 70% des Français interrogés ont bien l'intention de partir en vacances cet été, soit deux points de plus que l'année dernière.

Toujours selon cette enquête, nous serons cet été les seuls Européens à ne pas faire une croix sur nos sacrosaintes vacances.

Majoritairement, nous resterons dans l'hexagone ; une tendance qui n'est pas nouvelle, mais qui progresse beaucoup plus vite et qui ne va pas forcément faire l’affaire des professionnels de l'hôtellerie. Car la tendance est plus aux séjours chez les proches et aux courses dans les grandes surfaces qu'aux hôtels et repas dans des restaurants.

Pour ce qui est des départs à l'étranger, les destinations qui ont la cote seront, comme l'année dernière, l'Espagne, les Baléares et la Turquie. Mais visiblement, les tour-operators observent également un retour de la Tunisie dans les intentions de départ. En revanche, la Grèce semble durablement boudée par les candidats aux vacances.

La crise, dans le pays, y est pour beaucoup. Résultat : on peut trouver en ce moment sur internet des séjours dans des hôtels très agréables du pays avec vue sur mer à moins de 600 euros en demi-pension, vol compris. Des chiffres qui pourraient encore baisser dans les prochaines semaines, ce qui ferait l’affaire de ceux qui n'avaient pas prévu de partir en vacances cet été !

Une chronique dePhilippe Lefebvre

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.