Ours en peluche
Ours en peluche © dalbera

La star incontestée des magasins de jouets est également la star la plus discrète : l'ours en peluche. 110 Noëls au compteur et pas une seule ride ! Mieux, quand on regarde bien, le nounours n'a pas beaucoup évolué depuis sa création par le neveu de la fabricante de jouets allemande Margarete Steiff.

Ours en peluche
Ours en peluche © dalbera

C'est une star tellement discrète qu'il n'existe pas de statistiques de ventes spécifiques pour les ours en peluche : ils rentrent dans la catégorie « peluches », au même titre que les autres animaux et petites bestioles mécaniques à roulettes, un secteur dont les ventes ont tout de même progressé de 5% en un an.

Pourquoi ? Parce qu'il y a des fabricants malins qui ont inventé un nouveau concept : le nounours à habiller, comme il existe des poupées mannequins. Par exemple, Histoire d'ours, l'un des poids lourd du secteur, vend désormais des peluches avec une valise qui contient les vêtements pour habiller votre nounours.

D'autres vont encore plus loin comme Disney avec un Winnie l'Ourson qui va devoir subir la concurrence de Duffy, vraie peluche vintage et doudou de Mickey qui a, à sa disposition, toute une garde-robe, de la tenue de hockeyeur à celle de super héros.

Seul bémol : les prix. Ces petites tenues sont vendues environ quinze euros pour des nounours qui en coûtent pas loin de trente : un peu cher... Mais que ne ferait-on pas pour nos enfants au moment de Noël ? D'ailleurs, je me demande si on les achète uniquement pour nos enfants..

Une chronique de Philippe Lefebvre

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.