orientation
orientation © Fotolia

Ils sont 73% à vouloir travailler dans la fonction publique, d'après une enquête IPSOS présentée au Salon de l'emploi public.

Pour deux tiers des 15-30 ans interrogés, le principal avantage à devenir fonctionnaire reste la garantie de l'emploi. Les autres motivations, comme la possibilité d'évolution de carrière, l'intérêt du métier ou les conditions de travail, arrivent bien loin derrière.

A l'inverse, le niveau de rémunération est le principal frein à l'entrée dans la fonction publique pour un tiers des jeunes.

Le risque d'être nommé loin de chez soi arrive juste après dans les réponses, tout comme la nécessité de passer un concours, qui rebute 31% des sondés.

En matière de rémunération, ils sont 46% à penser qu'il faut mieux travailler dans le secteur privé, car c'est pour eux le point faible qu'il faut améliorer pour rendre la fonction publique plus efficace.

44 % sont favorables à une rémunération au mérite, 35% à une évaluation des fonctionnaires basée sur la satisfaction des usagers, et 9% seulement estiment qu'il faut diminuer le nombre de fonctionnaires.

En période de crise, cette enquête montre que l'attractivité des carrières de la fonction publique est toujours aussi forte.

Une chronique deSonia Bourhan

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.