Enceinte
Enceinte © Radio France / Mariel Bluteau

Près d'une femme sur cinq accouche par césarienne en France et dans la moitié des cas, l'opération a été programmée.

La Haute autorité de Santé vient de publier ses recommandations en la matière. Désormais, une césarienne n'est pas obligatoire si l'on attend des jumeaux ou si l'on a déjà accouché une fois par césarienne.

Autre nouveauté : le poids de naissance. Si l'on prévoit un bébé de plus de 5kg, la césarienne est recommandée. En revanche, entre 4,5kg et 5kg, cela se discute au cas par cas.

Autre changement : si le bébé se présente par le siège, la césarienne n'est pas systématique.

Le nombre de césariennes a augmenté régulièrement jusqu'en 2007, puis il s'est stabilisé. Pourquoi ?

La Haute autorité de Santé manque de données en la matière. Pour y voir clair, elle demande aux médecins d'informer la femme le plus tôt possible sur une césarienne programmée et de consigner dans son dossier médical toutes les données.

Enfin, si la césarienne est demandée par la patiente, il est recommandé de lui proposer un accompagnement. Par exemple pour gérer la douleur lors d’un accouchement par voie basse. Au final, le médecin peut refuser de pratiquer une césarienne sur demande, à condition d’orienter la patiente vers un confrère.

Une chronique deValérie Cantié

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.