Cellule
Cellule © Jezper - Fotolia.com

La réponse est oui. Une équipe de scientifiques de l'université de Haïfa, en Israël, a prélevé des cellules cutanées sur deux patients de 51 et 61 ans, atteints de grave insuffisance cardiaque.

Ces cellules de peau ont alors été reprogrammées en éprouvette devenir des cellules cardiaques et battre au même rythme. Elles ont été « rajeunies » en quelque sorte, et sont aussi saines qu'elles l'étaient à la naissance du sujet.

Elles ont ensuite été injectées dans le cœur de rats. On en est là pour l'instant : elles n'ont pas été réinjectées dans le cœur des deux patients. La route est encore longue, d'ailleurs. Selon l'équipe elle-même, il faudra peut-être attendre entre cinq et dix ans avant de démarrer des essais cliniques sur l'humain, car tout risque de cancer n'est pas écarté pour l’instant.

Les risques de rejet, eux, sont à priori limités, puisque les cellules proviennent du patient lui-même.

Les recherches ont été publiées dans le European Heart Journal . L'article rappelle que jusqu'à présent, il était possible de transformer des cellules saines en cellules cardiaques chez des sujets jeunes et sains. Ce que l'on voit désormais avec ces travaux, c'est que la transformation fonctionne aussi chez des sujets plus âgés et malades.

Une chronique deValérie Cantié

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.