Cours de musique à l'école
Cours de musique à l'école © Radio France

Pour le savoir, le SNUIPP, le principal syndicat des enseignants du primaire, a lancé une grande enquête nationale et a recueilli les points de vue de près de 800 stagiaires sur les 3000 en poste. Leurs réponses révèlent un profond malaise et une vision largement négative sur les premiers pas dans le métier.

7 professeurs des écoles stagiaires sur 10 jugent leur formation insuffisante. 62 % considèrent qu’ils ont manqué de préparation aux différents niveaux de classe et que la charge de travail est trop importante.

Différentes choses ne passent pas. Par exemple, les cinq journées maximum d’accueil avant la rentrée à la place du stage d’observation de septembre à la Toussaint qui existait auparavant. Autre critique : on ne leur enseigne ni la gestion d'une classe, ni les gestes professionnels. Or, cela devrait être des priorités.

Avoir une classe en pleine responsabilité dès la rentrée, ils ne sont que 2 % à l'apprécier. Tous les autres sont favorables à une entrée progressive dans le métier.

Emmanuelle Daviet

Pour le SNUIPP, il est indispensable que des mesures soient prises pour qu’aucun stagiaire ne débute seul dans sa classe à la rentrée prochaine. Il est également nécessaire de reconstruire une véritable formation professionnelle des enseignants.

Une chronique d'Emmanuelle Daviet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.