Chambre d'hotel
Chambre d'hotel © RF

Depuis l'été dernier, certains sites de réservation de chambres d'hôtels sur Internet sont dans la ligne de mire de Bercy. C'est le cas d'Expedia.fr

Peut-on faire confiance à ces sites ?

Il faudra attendre le 4 octobre, c'est-à-dire mardi prochain, pour connaître la décision du Tribunal de Commerce, mais il flotte autour de cette affaire un doux parfum d'arnaque. Prenons l'exemple d'Expedia, le site de réservation de chambres d'hôtel sur Internet. Selon l'enquête de la Direction générale de la répression des fraudes, l'entreprise ferait parfois croire sur son site que certains hôtels sont complets et, immédiatement, vous proposerait un hôtel de remplacement dans la même région ou la même ville. Sens du commerce ? Souci du client ? Pas du tout !

En fait, l'hôtel de remplacement a signé un partenariat financier avec Expedia pour récupérer des clients, ce qui n'était peut-être pas le cas de l'hôtel que vous aviez choisi initialement et qui, d'ailleurs, n'était sans doute pas complet. A la DGCCRF, on estime qu'il pourrait s'agir d'un détournement de clientèle.

Comme si cela ne suffisait pas, Expedia possède une filiale, le site Trip Advisor, censé publier les avis désintéressés des internautes sur les hôtels. Problème : le site est soupçonné en France, mais aussi en Grande-Bretagne, de publier de faux avis ou des avis imprécis.

Bref, l'affaire est loin de n'être qu'une succession de bugs informatiques. A tel point que -procédure très rare- le Secrétariat d'Etat à la Consommation a décidé de soutenir la plainte déposée par un syndicat hôtelier français contre le groupe Expedia. Ce syndicat réclame aujourd’hui un million d'euros de dommages et intérêts.

Une chronique dePhilippe Lefebvre

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.