Ce film devrait devrait marquer l'histoire du cinéma animalier par sa singularité.

Loups
Loups © Getty / Jim Cunning

En principe, le cinéma restitue le son et l'image et, dans ce film, on a le sentiment qu'il ajoute les odeurs, le froid, le vent, etc... On est emporté par un vagabondage d'émotions naturelles.

C'est l'histoire d'un cinéaste en quête de loups...

L'histoire vraie du cinéaste Jean-Michel Bertrand qui, pendant trente ans, va réaliser des documentaires partout dans le monde et décide de retourner dans les alpages de son enfance en se jurant d’apercevoir des loups.

Il est déterminé et mettra le temps qu'il faudra : des semaines, des mois et en réalité trois ans de pistage et d'affût dans une vallée isolée et complètement sauvage.

Image de "La vallée des loups", le film de Jean-Michel Bertrand - sortie prévue le 4 janvier 2017
Image de "La vallée des loups", le film de Jean-Michel Bertrand - sortie prévue le 4 janvier 2017 / Bertrand Bodin

Ça ne commence pas fort

Jean-Michel Bertrand est non seulement complètement fauché, mais il a des dettes. Et de même qu'il n'est même pas sûr de trouver un producteur, il n'est pas du tout certain de trouver les fameux loups. Et, à propos du loup, Jean-Michel dit :

Si l'aigle est un animal mythique, lui, le loup l'est encore bien plus. C'est tout simplement l'inaccessible incarné sur terre

Un inaccessible qui a quand même donné la lignée des chiens

Le loup aurait, du reste, été domestiqué deux fois. D'abord il y a 15 000 ans, dans l'Est de l’Eurasie, puis il y a 12 500 ans en Europe. Les chiens orientaux auraient migré avec les hommes, il y a quelques milliers d'années plus tard jusqu'à rejoindre et, probablement en partie, remplacer la lignée occidentale.

C'est par des hurlements que Jean-Michel Bertrand va découvrir ses loups

Par des empreintes, pour commencer et, effectivement par des hurlements ensuite. Cela dit, on ne sait toujours pas précisément à quoi correspondent ces expressions sonores. Elles participeraient à la cohésion de la meute par des individus isolés, à l'identification des membres d'un groupe ou même à une manifestation de solidarité.

Il n'y a pas que les hurlements comme expression pour les loups

Non, on a identifié au moins quatre expressions sonores différentes. Outre les hurlements, il y a aussi l'aboiement, qui est assez rare, les grognements et les gémissements, surtout réservés aux louveteaux et qui déclenchent immédiatement l'attention de la mère.

Quand on parle des loups, on en vient immanquablement à évoquer les conflits avec les bergers

Oui mais le film, La Vallée des Loups, ne développe pas cette situation actuellement très tendue. Alors, si on veut faire le point, on peut dire que 23 ans après son retour en France (depuis d'Italie) la population de loups est estimée à près de 300 individus. On assiste à une relative stabilité des attaques qui ont fait environ 5 000 victimes, ce qui est – si j'ose dire – peu de chose face à la mortalité annuelle issue des attaques de chiens, des maladies, de la foudre ou des dérochements évalués à quelque 400 000 bêtes tuées.

Image extraite de "La vallée des loups" de Jean-Michel Bertrand
Image extraite de "La vallée des loups" de Jean-Michel Bertrand / Bertrand Bodin

Le loup est il condamné à disparaître ?

Non ! En tous cas, si l'on s'en tient à l'opinion publique. Un sondage réalisé par l'IFOP révélait que 76 % des français estimaient que le loup avait toute sa place dans la nature en France et 80 % se déclaraient opposés à l’éradication totale du loup.Si je peux faire un vœu en ce début d’année, ce sera celui d'espérer une harmonieuse cohabitation entre l'homme et l'ancêtre du plus vieux compagnon de l'homme.

Dans l'actualité

Le point sur l'inventaire national du patrimoine naturel : ce service du Muséum National d'Histoire Naturelle a engrangé à ce jour : 31 millions 834 073 données, concernant 160 612 espèces, et 23 531 espaces naturels. À noter que l'inventaire a mis au point une application baptisée « INPE espèces » permettant d'explorer de façon simple et ludique la biodiversité qui nous entoure grâce à un système de géolocalisation. Pour en savoir plus, il suffit d'aller sur le site du Muséum National d'Histoire Naturelle.

Un ouvrage collectif, « Révolutions animales » a été édité par Arte. Ce livre sorti en octobre mais qui fera longuement référence puisque Boris Cyrulnik, Gilles Bœuf, Jane Goodall, Pierre Jouventin et bien d'autres auteurs ont répondu à l'invitation de Karine Lou Matignon afin de revisiter nos relations à l'animal.
Résultat, les dernières découvertes sur l'intelligence, l'émotion, la mémoire, etc... de nos voisins de planète, les animaux. Un ouvrage qui se résume au sous-titre « comment les animaux sont devenus intelligents ».

La citation de la semaine

_Je n'ai pas besoin de me marier, j'ai trois animaux à la maison qui remplissent le même rôle qu'un mari.J'ai un chien qui grogne le matin, un perroquet qui jure l'après-midi, et un chat qui rentre tard dans la nuit

_

Marie Corelli

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.