Ils viennent de s'engager dans une incroyable migration.

Papillons Monarques dans le Prairie Ridge State Natural Area dans l'Illinois.
Papillons Monarques dans le Prairie Ridge State Natural Area dans l'Illinois. © Getty / Danita Delimont

Tout commence au Canada pour ce superbe papillon aux couleurs orange bardée de noir et tachées de blanc, dont l'envergure peut dépasser les 12 cm. C'est donc un grand papillon qui ne pèse pourtant pas plus de 0,5 gramme et qui va effectivement réaliser une prodigieuse migration de plus de 4 000 km...

Ils se dirigent vers le Mexique pour l'hiver

A raison de 25 à 35 km par jour, tout en butinant, ce qui les conduit à multiplier leur poids par dix avant d'arriver à destination pour avoir des réserves permettant de tenir durant l'hiver. En soit, c'est déjà un record d'arriver plus gros qu'au départ et cette performance, le papillon monarque la réussit peut-être grâce à sa manière de voler avec ses ailes en V plutôt qu'à plat, ce qui lui permet de réaliser de grands vols planés.

Que se passe t-il quand ils arrivent au Mexique ?

Allain Bougrain-Dubourg a eu la chance d'aller les filmer à près de 3 000 mètres d’altitude, dans la forêt de Michaoacànoù les températures flirtent parfois avec les zéro degrés durant la nuit. Et quand vous approchez de ces conifères, baptisés « oyamels » ou « sapins sacrés », vous avez l'impression qu'ils sont rongés par une étrange maladie qui leur donne une pigmentation orangée. En fait, se sont les millions de papillons monarque si se sont agglutinés et se sont figés sur les sapins.

C’est là qu'ils vont passer l'hiver

Dès que le soleil commence à monter dans le ciel, il va peu à peu réchauffer les papillons qui vont commencer à agiter les ailes, puis papillonner dans la forêt sacrée jusqu'à créer d'incroyables nuages de millions de papillons. Beaucoup d'entre eux vont mourir, mais les survivants vont s'accoupler et générer une nouvelle population qui va s’engager dans une migration de retour vers le nord.

Les départs du Mexique ont commencé il y a près d'un mois

Avec ce phénomène naturel que l'on explique pas vraiment : à l'aller, je vous l'ai dit, ils ont fait le voyage d'une seule traite et au retour, il faudra plusieurs générations pour rejoindre le Canada. Au passage, on explique pas vraiment, non plus, comment les papillons arrivent à se diriger durant ces incroyables voyages. On parle de compas solaires situés dans le cerveau, les antennes pourraient également jouer un rôle.

Ils sont considérés comme menacés

Les causes sont multiples :

  • l'usage des produits chimiques pour une agriculture intensive qui a fait diminuer de 20 % l'asclépiade, une plante dont se nourrissent les larves.
  • le déboisement des forêts, considérées pourtant comme patrimoine mondial, et l'érosion des sols.
  • on parle également d'un parasite qui amènerait les populations femelles à décliner depuis 30 ans.
  • les effets climatiques (vagues de froid, tempêtes, etc...) ont fait chuter d'un quart les populations cette année.

Le mur que Donald Trump veut construire risque aussi de toucher les monarques

Le commissaire mexicain en charge des zones naturelles protégées a tout simplement rappelé que la fragmentation des milieux naturels impactaient la faune et que la construction du mur serait un barrage supplémentaire à la migration déjà périlleuse des monarques. Mais nous ne sommes pas sûr que la cause des monarques puisse émouvoir le président américain.

Les conseils culture d'Allain Bougrain-Dubourg

  • Le Festival Nature, à Hauteveille-Lompnes dans l'Ain

Cette 3ème édition se déroulera du vendredi 12 au dimanche 14 mai, avec pour sous-titre « Une force de la nature » et un programme très diversifié d'expositions photos, de projections de films, de sorties nature, de rencontres avec les associations, etc..

A noter que le parrain est Joël Brunet, un photographe et cinéaste tout à fait remarquable. Avec la participation de Nathalie Bergèse et Nicolas Gascard.

►►► EN SAVOIR PLUS | Le Festival Nature, à Hauteveille-Lompnes dans l'Ain

  • Le Festival de la photographie nature, à Crots dans les Hautes-Alpes

La commune, très engagée dans la protection de l'environnement, lance samedi et dimanche prochain ce 1er festival. On lui souhaite évidemment le meilleur succès possible.

►►► EN SAVOIR PLUS | Le Festival de la photographie nature, à Crots dans les Hautes-Alpes

  • Un livre : Le droit du bien-être animal dans le monde, deSabine Bels

Près de 500 pages, très bien documentées par l'auteure, professeure de droit, et qui montre combien les consciences s'éveillent de plus en plus à la protection des animaux.

« Le droit du bien-être animal dans le monde » devrait figurer en bonne place chez les juristes, les procureurs, les associations de protection animale et j'en passe. C'est édité chez l'Harmattan.

►►► POUR COMMANDER | Le droit du bien-être animal dans le monde, de Sabine Bels

La citation de la semaine

J'ai trouvé le chaînon manquant entre le singe et l'homme : c'est nous !

Konrad Lorenz

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.