Ce soir, il sera question d’excellence, de science et d’islam. Ce soir il sera question de physique quantique, du poète soufi Roumi et de perplexité.

Ines Safi
Ines Safi © Radio France / Zoé Varrier

Apres avoir passé son adolescence en Tunisie Inès Safi intègre l'école polytechnique et devient chercheuse en physique quantique au CNRS. Outre ses travaux de recherche, elle mène des réflexions sur les implications philosophiques et culturelles des sciences, le dialogue des civilisations et le féminin en islam.

Retrouvez Inès safi sur son blog sur Mediapart ou sur Facebook

Début du poème d'ouverture du Mesnevi de Rumi, traduit par Leili Anvar dans "Rûmi, La Religion de l'Amour". Eds. Entrelacs. Paris-2004 (p. 260)

Écoute la flûte de roseau, écoute sa plainte
Des séparations, elle dit la complainte:
“Depuis que, de la roselière, on m’a coupée
En écoutant mes cris, hommes et femmes ont pleuré
Pour dire la douleur du désir sans fin
Il me faut des poitrines lacérées de chagrin
Ceux qui restent éloignés de leur origine
Attendent ardemment d’être enfin réunis
Moi, j’ai chanté ma plainte auprès de tous
Unie aux gens heureux, aux malheureux, à tous…”»

— Début dans la traduction de Leili Anvar

(dans «Rûmî», éd. Entrelacs, coll. Sagesses éternelles, Paris, p. 260-275)

le Gulistan (Jardin des roses) de Saadi. Le manuscrit date de  1575-1576, réalisé à Bukhara, et se trouve à Saint-Pétersbourg, Bibliothèque nationale russe.
le Gulistan (Jardin des roses) de Saadi. Le manuscrit date de 1575-1576, réalisé à Bukhara, et se trouve à Saint-Pétersbourg, Bibliothèque nationale russe. / Domaine public

Un poème d'Inès Safi : Rebelle au ballet

Ô brises Divines soufflant,
dans chaque flûte son beau chant,
J'avance à l'affût de vos sons,
qu’émet tout inerte ou vivant...
Un jour un ballet virtuel,
par sa musique m'interpelle..
J'y danse gaie, libre et rebelle,
sautille telle une gazelle...
Je valse tout le long des ponts,
reliant l’Occident à l'Orient...
J'entonne de douces chansons,
J'assemble avec coeur des maillons.
Rimant la céleste kyrielle,
Frayant à tous des passerelles.
Reconnaissant être infidèle :
Aux ternes normes des chapelles,
Aux règles des tristes prisons,
qui étouffent les Traditions.
Aux dédales des boniments,
qui louent les bienfaits des colons.
De tous j'ai fui les autels,
au dos de ma blanche chamelle,
qui, par vos échos fraternels,
se voit pousser de grandes ailes.
Amis aux multiples talents,
provenant de tant d'horizons,
Osons espérer dans l'élan,
d’une authentique communion...

Programmation musicale

TROMPETTES DE JERICHO/Jordi SAVALL - Le dôme du rocher du temple

LHASA - Donne-moi la flute (aatini al nay wa ghani)

Dorsaf HAMDANI - Rajeen ya hawa (o amour nous sommes de retour)

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.