Ce soir il sera question de l’Indonésie, d’une enfance dans un camp japonais, du port d’Amsterdam, d’une guerre coloniale dont on ne savait pas quoi faire, d’un enfant trop sage, immigré dans son propre pays, d’une révolte sourde contre la violence du monde et de Paris dans les années 1960, ville de tous les possibles.

Robert Aarsse
Robert Aarsse © Radio France / Adrien Naselli

L’objet de Robert Aarsse : une boite indonésienne, seule preuve de sa vie là-bas

Programmation musicale par Djubaka :« Amsterdam »/ David Bowie« Strange fruits » / Billie Holiday « Revoir Paris » / Benjamin Biolay

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.