Nassim Amaouche, France Inter, D'ici, d'ailleurs, 29/07/2015
Nassim Amaouche, France Inter, D'ici, d'ailleurs, 29/07/2015 © Radio France

Dans ses films, les bistrots de Barbès tenus par des Algériens ressemblent à des saloons, les cités ouvrières du sud de la France sont des villes-fantômes brûlées par le soleil et asphyxiées par la poussière, et les Kabyles parisiens sont comme des indiens des plaines. Le cinéaste Nassim Amaouche aime les westerns. Né en France il y a 38 ans, et, après son film, Adieu Gary en 2009, voici son deuxième long-métrage Des Apaches , au cinéma depuis mercredi dernier.

Notre itinéraire du soir est avant tout un parcours sensible, sur une ligne de crête entre le « je » et le « nous ». Il puise ses origines dans les hautes montagnes de Kabylie (Algérie), mais aussi dans le cinéma de Jean Vigo et de Louis Jouvet, et dans les grands espaces du Far West.

Le choix musical de Nassim Amaouche : "Famous Blue Raincoat" de Leonard Cohen (1971).

Kabylie
Kabylie © Leïla Beratto
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.