Les débuts du chanteur pop français à Rennes à la toute fin des années 1970 où la France ne le sait pas encore, mais elle est sur le point de tomber ... Pour Daho. Deuxième épisode de la série des MFP Daho, fan de pop, écrite et réalisée par Jean-Luc Lehmann et Matthieu Ramsauer (RTS)

Etienne Daho en 1986
Etienne Daho en 1986 © AFP / Marc Charuel / Photo12

Revenu en France, Rennes est la rampe de lancement d'Etienne Daho. À la fin des années 70, elle devient la capitale française du rock. Des groupes comme Marquis de Sade font parler d’eux au-delà de la Bretagne. Très rapidement, toute la presse branchée se précipite dans cette ville pour relater ce nouveau phénomène musical. C’est dans cette ambiance créative que le parcours d’Étienne Daho prend ses racines. Et ses amis l'assurent, s'il n'était pas devenu chanteur, il aurait mal fini.

Fin 1978, il  organise un concert de Marquis de Sade et de Stiky Toys (connu plus tard sous le nom Elli et Jacno). En 1979, c'est la première édition des Transmusicales de Rennes, et la première fois qu'il monte sur scène. Son nom sera à tout jamais associé à Rennes. 

Des influences musicales éclectiques 

Sa passion pour la musique ne l’a jamais quitté depuis l’époque où il y vendait des disques ou officiait en qualité de DJ dans quelques clubs bretons. Aujourd’hui, devenu artiste, il communique encore son amour de la musique chaque fois que l’occasion lui en est donnée. Du Velvet Underground à Françoise Hardy en passant par Syd Barrett, ses influences se nichent dans l’univers musical de ses albums.

L'envers du décor d'une photographie incroyable

Etienne Daho tenant par le bras une créature nue... L'image en noir et blanc de la pochette est la genèse de l'album Les Chansons de l’innocence retrouvée. Elle a été prise par Richard Dumas. Avec Etienne Daho, ils expliquent le contexte de cette prise. 

Avec Frank Darcel, Emmanuelle Alt, Jean-Christophe Eluard, Criquette Eluard, Jean-Louis Brossard, Sylvie Coma, Anne Claverie, Nathalie Noennec, Patrick Péan, Jean-Eric Perrin, Jean-Louis Pierrot, Arnold Turboust, Richard Dumas...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.