De "Mythomane" à "Blitz" Etienne Daho a traversé pas loin de 40 ans de l’histoire de la pop française se renouvelant à l’occasion de chaque album. Au fil des ans, il s’est imposé comme l’un des grands de la scène francophone. Premier épisode de "Daho fan de pop", une série des MPF.

Etienne Daho en concert en 2000 à Bordeaux
Etienne Daho en concert en 2000 à Bordeaux © Maxppp / Laurent Theillet

Une série de neuf épisodes écrite et réalisée par Jean-Luc Lehmann et Matthieu Ramsauer (RTS). 

Comment se construit un artiste ? Quelle sont les valeurs transmises par sa famille ? Quels sont les souvenirs marquants ? Retour sur l'enfance et la jeunesse d'Etienne Daho. 

Rencontre avec Etienne Daho dans son appartement de la Butte Montmartre, sa base depuis le succès de son troisième album Pop Satori. C'est l'après-midi, imaginez, un salon minimaliste avec une table carrée, des fauteuils blanc cassé et une discothèque géante dans laquelle le chanteur conserve ses trésors.

Une enfance qui se déroule à Oran ponctuée de moments extraordinaires passés en bord de mer au cap Falcon. Mais marquée par la pension, le départ de son père, et la Guerre d'Algérie.  

C’est à cette époque que remontent les origines de sa passion pour la musique

Son père possédait beaucoup de disques et Etienne Daho était attiré par un juke-box qui trône dans l’établissement balnéaire géré par ses tantes. Un lieu où il ne retournera jamais pour ne pas abîmer ses sensations de paradis. La guerre précipitera son départ pour la France et son arrivée à Rennes.

Dans la discothèque d'Etienne Daho, on trouve Ten Little Indians des Beach Boys, une musique écoutée enfant qui pour Etienne Daho résume les années 1960.

Avec les interventions de Brigitte Fontaine, Jane Birkin, Jean-Louis Brossard, Benoît Cachin, Edith Fambuena, Sylvie Coma, Lou Doillon, David Chauvel, Sylvie Coma, Rone, François Poggio, Alfred, de Gérard Lefort...

Les invités
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.