L'abattage des canards à cause de la grippe aviaire rappelle quelques souvenirs au Maréchal Ganache.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.