Un mois à ne pas dormir pour organiser, et mener la COP21 à un accord, il y a de quoi épuiser un ministre des Affaires étrangères. Alors il craque, Lolo, à la boulangerie, au restaurant...

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.