Je vous préviens car ça n'arrive pas souvent, aujourd'hui je suis de bonne humeur. Quel bonheur : Paris est vide. Je n'ai pas eu à supporter dans le métro ce matin cette horde de lycéens crasseux qui finissent leur nuit la joue collée contre les vitres, joue qui laisse couler un magnifique filet de bave. Paris sans les parisiens, mais quelle idée de génie !

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.