Róisín Murphy publie aujourd’hui son 5ème album studio : "Róisín Machine", ça rime mieux avec la bonne prononciation : Roysheen puisqu'elle est irlandaise.

Portrait de la chanteuse Róisín Murphy.
Portrait de la chanteuse Róisín Murphy. © Adrian Samson
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

« Je veux quelque chose de plus… » et comment le dire mieux qu'en le répétant et en chœur ? 

Vous entendez là la voix de Róisín Murphy et cette musique me semblait bien coller à l’air du temps, un air que la chanteuse qualifie comme je cite

un chant du cygne à la vie que nous avions avant (…) ce mélange d'envie indéfinissable et l'impression d'arriver au bord du gouffre, du vide, voilà qui est tout à fait universel maintenant ! ».

Róisín Murphy, une femme machine revendiquée puisqu’elle a pris le contrôle artistique de tout ce qu’elle fait, et ce depuis son premier coup d’éclat, vous vous en souvenez peut-être si vous étiez là en 1998 : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

« Sing It Back » la voix de Moloko c’était celle de Róisín Murphy…

Et ce succès international ne l’a pas empêchée de poursuivre une carrière au gré de ses envies : que ce soit du côté du disco, de la comédie musicale ou de standards italiens (« Ancora Tu » tube de Lucio Battisti entre autres). Et puis ses concerts absolument maitrisés, drôles et trop rares (en tout cas en France) ont fait d’elle une sorte d’icône underground, qu’on apprécie aussi bien pour sa musique que pour sa « persona ». 

Ses vidéos hallucinées pendant le confinement valent le détour, voir ses « live@home » comme cette version psychédélique de « Sing it Back » : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Sort aujourd’hui enfin ce nouvel album, conçu comme un mix de club qui aura mis 10 ans à se faire : disco, house et conceptuel avec cette introduction de près de neuf minutes : « Simulation »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

J’aimerai raconter moi-même une fin heureuse… (…) Ceci est une simulation, ceci est une démonstration » 

répète la chanteuse vous avouerez que cet avertissement pour un objet pop est bien sérieux. Et c’est tout le charme de la musique de Róisín Murphy : parler de choses profondes dans la forme la plus légère qui soit. 

« Je n’ai jamais eu le cœur brisé, Suis–je incapable d’amour ? » la question qui hante le chanson Incapable… le tout sur une musique house.

A défaut de pouvoir aller danser avec du monde autour de vous, plongez-vous dans ce disque qui fera office de boite de nuit. 

Róisín Murphy écrit et compose (avec l’excellent Richard Barratt alias Crooked Man en comparse de production) en adhésion complète avec ses sujets.  Aussi pour Narcissus (Narcisse) ce sont répétition, vertiges et effets de miroir, ou d’écho bien sûr

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Róisín Murphy : "Róisín Machine" - Label : BMG RIGHTS MANAGEMENT

Contact
Thèmes associés