2019 marque le soixantième anniversaire de la fondation de Motown Records, une compagnie que France Inter célèbre à travers une compilation intitulée "Motown Greatest Hits" réunissant 60 titres emblématiques du label.

Smokey Robinson (à gauche), légende de la Motown, fait un câlin à Berry Gordy, autre légende de la Motown, après lui avoir rendu hommage lors de la célébration du 50e anniversaire de la fête de Motown à Detroit, dans le Michigan.
Smokey Robinson (à gauche), légende de la Motown, fait un câlin à Berry Gordy, autre légende de la Motown, après lui avoir rendu hommage lors de la célébration du 50e anniversaire de la fête de Motown à Detroit, dans le Michigan. © Getty / Bill Pugliano

La Motown est l'empire de Berry Gordy, l’homme qui a sans doute exercé la plus grande influence sur la musique noire américaine des années 1960. Exceptionnel et novateur, tout en restant très accessible, le son Motown a révélé de nombreux artistes parmi les plus importants de l'époque. Il a aussi participé de façon décisive à l'intégration raciale dans le monde musical. 

Les 60 ans du label Motown en 60 titres
Les 60 ans du label Motown en 60 titres / Universal Music Group

Berry Gordy est originaire de Détroit, la capitale américaine de l’automobile. Aux débuts des années 1950, il gagne sa vie en travaillant sur une chaîne de montage des usines Ford. Mais la grande passion de Berry Gordy, c'est avant tout la musique et surtout la composition. La chance finira par lui sourire en signant des musiques comme par exemple celle de « Reet Petite » qui devient un énorme succès pour Jackie Wilson.

Mais le compositeur qu’il est n’a aucun contrôle sur la production et souvent, il a bien du mal à reconnaître ses chansons. Il décide donc de devenir son propre producteur et va créer son propre label sous le nom de Tamla Motown

« Money (That’s What I Want) » est un marqueur dans l’histoire de la Motown car c’est le premier gros tube du label, interprété par Barrett Strong qui se classe N°2 dans les charts “rhythm & blues” en mars 1960. Associé à Norman Whitfield, Barrett Strong sera l’un des grands compositeurs du label en co-signant notamment des tubes comme « I Heard It Through The Grapevine » pour Marvin Gaye, « Papa Was A Rolling Stone » pour les Temptations, et beaucoup d’autres succès.

L’entreprise de Berry Gordy fonctionne de manière quasi-familiale. Dans l’ensemble, ce sont les mêmes musiciens, ceux que l'on appellera les Funk Brothers, qui ont enregistré quasiment tous les morceaux de la grande époque Motown. Parmi les compositeurs, arrangeurs et producteurs du label, citons aussi Smokey Robinson, Mickey Stevenson, Harvey Fuqua, Nickolas Ashford et Valerie Simpson, sans oublier Eddie Holland, Brian Holland et Lamont Dozier. De vrais faiseurs de tubes ! 

Aucune autre maison de disques n’est capable de présenter une telle réunion de talents !

Nombreux sont les artistes qui sont sortis de l’anonymat grâce à la Motown : Mary Wells, The Four Tops, The Miracles, Stevie Wonder, Marvin Gaye, Rick James, Edwin Starr, Lionel Richie, ainsi que Diana Ross & The Supremes… 

Il y a dix ans, le contenu de la compilation du cinquantième anniversaire avait été choisi par le public qui a pu exprimer, à l’époque, ses préférences en votant sur le site Internet de Motown. Le titre qui était arrivé en tête de cette consultation est celui des Jackson Five avec « I Want You Back ».

► Coffret 3 CD « Motown Greatest Hits » (Universal) 

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.