« Cavale » c’est la toute nouvelle chanson de Laura Cahen, révélée aujourd’hui.

Laura Cahen, auteure-compositrice-interprète française en mai 2020, pendant le confinement reprend un titre de Kate Bush, "Wuthering Heights".
Laura Cahen, auteure-compositrice-interprète française en mai 2020, pendant le confinement reprend un titre de Kate Bush, "Wuthering Heights". © Capture d'écran/YouTube/Site officiel de Laura Cahen

Laura Cahen est une jeune artiste aujourd’hui trentenaire. Elle est originaire de Nancy où elle a fait ses classes et ses premières armes musicales. 

A France Inter, nous la suivons depuis ses tout débuts : c’était en 2012 avec un premier single intitulé « Mon Loup » et qui mettait déjà en avant les atouts indéniables de la jeune femme : jolie voix, joli texte… Ce qui est drôle c’est que cette chanson qui joue avec les mots et leur sens, a beaucoup été utilisée sur le web, par des sites d’apprentissage de la langue française !

Mais avec « Mon loup »  on n’est qu’au tout début de l’histoire.

L’année suivante, en 2013, Laura Cahen est lauréate du FAIR,  puis sélectionnée par les Inouïs du Printemps de Bourges. Elle publie deux EP et donne de la voix un peu partout, sur scène. Une voix dont le timbre particulier séduit de plus en plus d’auditeurs, faisant d’elle la nouvelle coqueluche d’une indie/pop à la française. 

Pour son premier album, elle confirme tout le bien qu’on pense déjà d’elle. Intitulé « Nord » l’album publié en 2017 se décline en 4 mouvements, 4 saisons, avec en point d’orgue un titre aux accents  très « Morriconiens » (et particulièrement bien de saison en ces premiers jours d’hiver)… 

Ce premier album salué par la critique permettra également à Laura Cahen de rencontrer son public. Amoureux de sa voix, il aime aussi ses textes mélancoliques et introspectifs, et la musique délicatement pop et teintée de folk, superbement orchestrée par le discret mais fort talentueux Samy Osta (Juniore, Feu! Chatterton).

Et puis plus de nouvelles, jusqu’à l’hiver dernier, où l’on reconnait la voix de Laura Cahen au détour d’un sublime film d’animation « Comment j’ai perdu mon corps » de Jérémy Clapin. Le film tout en poésie, s’achève sur une chanson, saisissante de  simplicité et de beauté « La complainte du soleil »

On pourra aussi  retrouver « La complainte du soleil » sur le nouvel album de Laura Cahen. En effet, et bien que cette année ait été un peu bouleversée, Laura est parvenue à finaliser son deuxième album. 

En douze titres, Laura Cahen y affirme sans détours sa personnalité artistique comme sa sexualité. 

Mes personnages ont toutes à voir avec mon vécu, ce que je suis : une fille en 2020, homosexuelle, ce qui est plus facile qu’il y a un siècle, mais qui n’est pas si évident. »

Pour ce second disque, Laura s’est associée au producteur et musicien Dan Levy (la moitié de the Do) dont l’approche musicale rejoint la sienne :

Il n’était pas question de refaire le même disque que le premier, plutôt de prendre un contrepied plus minimaliste, plus sec, mélanger de la guitare électrique avec des sons électros. » 

Le second album de Laura Cahen sortira au mois d’avril chez Pias et il est précédé d’un titre à l’ambiance très Thelma et Louise : « Cavale ».

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.