Le neuvième album de Björk a pour titre « Utopia ». Un concept qu’elle décline de façon féerique au son de la flûte traditionnelle islandaise.

Bjork
Bjork © Getty

Avec « Vulnicura » son précédent opus, Björk nous avait emmenées dans un monde troublé autour de la rupture amoureuse.

Changement de braquet :  « Utopia » est une œuvre  joyeuse, presque naturaliste. La chanteuse et compositrice imagine une société égalitaire,  débarrassée du patriarcat. 

« Utopia » est son disque le plus long à ce jour, enregistré entre Reykjavik et New-York,  en étroite collaboration avec Alejandro Ghersi alias Arca, (qui a travaillé avec FKA Twigs, Frank Ocean...).

Le fil sonore de « Utopia » est un orchestre de treize flûtes qui l’accompagnera en tournée en 2018. Dans sa construction,  on pense parfois au « Prélude à l’après-midi d’un faune » de Debussy.

La transcription musicale de la nature dans les 14 titres qui parcourent ce disque, s’exprime dans les grandes largeurs. « Utopia » devrait permettre à Björk de projeter sur scène un univers complet, dont les premiers concerts auront lieu au printemps prochain.  

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.