Rencontre au sommet entre le New Yorkais A$AP Rocky et le londonien Skepta, pour un titre entêtant et accrocheur « Praise The Lord (Da Shine) » qui fait le lien entre ces deux places fortes des musiques urbaines.

A$AP Rocky en 2017
A$AP Rocky en 2017 © Maxppp / GUILLAUME HORCAJUELO

A$AP Rocky est un rappeur new-yorkais, originaire de Harlem, qui fait clairement partie des poids lourds actuels du rap américain. Il vient de sortir son troisième album « Testing », sur lequel il a convié : Kid Cudi, T.I., FKA Twigs, Skepta et Frank Ocean.

Après avoir commencé sa carrière au sein du collectif A$AP Mob au milieu des années 2000, A$AP Rocky a publié sa première mixatpe en 2011 « Deep Purple », puis son premier album officiel en 2013 « Long.Live.A$AP »

Un titre de ce disque « Fucking Problems » sur lequel il est entouré de 2 Chainz, Drake et Kendrick Lamar, est tout à fait à l’image de la musique d’A$AP Rocky, et de ce qu’il représente. Si il incarne évidemment le rap new-yorkais, avec son succès rapide et flamboyant, son esthétique, son style, A$AP Rocky a vraiment apporté quelque chose de nouveau. On pourrait résumer ça en disant qu’avant lui, New York était la capitale du rap, son centre névralgique, le point de départ, sans aucune discussion. 

Si le succès d’A$AP Rocky renforce encore et toujours la place centrale de New York, il en fait aussi un « réceptacle » des influences et du savoir-faire musical de toutes les places fortes régionales du rap américain, qui s’affirment depuis des années. Et le morceau « Fucking Problems » représente cette ouverture, ce rapprochement avec les voix de Drake le canadien, Kendrick Lamar le californien et 2 Chainz, qui représente le sud, aux côtés d’A$AP Rocky, pur produit de Harlem.

A$AP Rocky vient donc de sortir son troisième album, intitulé « Testing », de toute évidence son disque le plus personnel, et dans lequel il teste effectivement beaucoup de choses.

Le titre que nous avons décidé de jouer sur France Inter est un morceau qu’il a produit avec le producteur / rappeur anglais Skpeta, figure de la scène grime londonienne. Produit par Skepta, qui y pose également sa voix, ce « Praise The Lord (Da Shine) », efficace et accrocheur, symbolise bien le rapprochement qui s’opère depuis quelques temps entre les scènes nord-américaines et anglaises.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.