Le groupe Gabriels sortira son premier EP le 4 décembre prochain, un mini-album de 5 chansons un peu hors du temps qui remet au gout du jour le meilleur du Rhythm & Blues, du Gospel et de la Soul dans un univers sonore moderne et délicat.

"Love and Hate in a Different Time" de Gabriels.
"Love and Hate in a Different Time" de Gabriels. © Gabriels / Bandcamp

Gabriels est un trio basé à Los Angeles, emmené par le chanteur Jacob Lusk, qui s’apprête à sortir son premier EP après avoir publié une chanson en 2018 sur le label R&S Records, puis deux nouveaux titres en 2020. A France Inter, nous avons été littéralement charmé par « In loving memory », chanson que le groupe a publié juste avant l’été qui a immédiatement rejoint notre Playlist et nous a accompagnés tout l’été.

On ne sait pas grand-chose de ce trio, si ce n’est qu’il est composé de deux producteurs / musiciens / arrangeurs, Ari Balouzian et Ryan Hope, et du chanteur Jacob Lusk. La voix de ce trentenaire californien originaire de Compton est remarquable. 

Par certaines de ses intonations, elle peut rappeler celle d’Anohni, la voix du groupe Antony & The Johnsons. Mais cette voix, elle semble aussi sortir tout droit d’un studio de la Motown, du label Stax ou encore d’une chorale Gospel. Cela semble assez logique car Jacob Lusk est une figure de la communauté évangéliste de Los Angeles, communauté au sein de laquelle il est actif et dirige une chorale.

Le EP du groupe qui sera publié début décembre s’inspire clairement du meilleur des musiques Soul, Gospel et R&B. Le single qui est sorti pour annoncer ce disque et qui lui donne son titre, « Love and hate in a different time » est  à l’image du projet : à la fois old-school, à l’ancienne, dans une ambiance sonore très 60’s, voire 50’s, et très moderne dans sa production et sa réalisation. 

Le travail d’Ari Balouzian et Ryan Hope sur les arrangements, la voix de Jacob Lusk et les cœurs qui l’accompagnent sont redoutablement efficaces. Ce nouveau single rythmé, dansant et accrocheur vient d’entrer dans la Playlist de France Inter.

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.