Deux ans après son album « Scum Fuck Flower Boy », Tyler, The Creator va très probablement remettre tout le monde d’accord avec « Igor » (Columbia). Un disque dense, atypique et remarquable.

Le rappeur, Tyler, The Creator en concert le 27 octobre 2018 à San Antonio, au Texas.
Le rappeur, Tyler, The Creator en concert le 27 octobre 2018 à San Antonio, au Texas. © Getty / Rick Kern / WireImage

Tyler, The Creator est un rappeur et producteur californien de 29 ans qui sort du lot lorsque l’on observe le rap américain actuel. Il vous saute littéralement aux yeux et aux oreilles, avec sa musique évidemment, mais aussi par son attitude, son esthétique et sa façon d’être. 

Passionné de skate, de musiques et particulièrement de rap, c’est un personnage qui semble n’avoir jamais suivi aucun courant, aucune mode. Son nouvel album « Igor » nous démontre une fois de plus que c’est un artiste qui propose toujours quelque-chose de différent et de singulier.

Tyler, The Creator a commencé au sein d’un collectif, Odd Future, qui rassemblait un groupe d’artistes assez hétéroclite, très originaux et ultra-créatifs. Avec entre autres Frank Ocean, Earl Sweatshirt, ou Domo Genesis, ils ont donné avec leur musique une véritable impulsion au sein de la scène californienne, et un grand coup de fraîcheur.

Depuis sa première mixtape en 2009, Tyler, the Creator sort un album tous les deux ans, et produit une musique dont il se dégage quelque chose d’à la fois étrange, drôle, un peu fou et bien souvent excitant. 

Ce nouvel album, « Igor », le cinquième, peut s’écouter d’une traite sans qu’on s’ennuie un seul instant. Il y raconte l’état de sa vie sentimentale, qui n’a pas l’air d’être simple. 

Musicalement, c’est un disque riche, varié, qui va bien au-delà des formats du rap moderne. Assez funk dans l’ensemble, ça sonne californien, plutôt synthétique, mais on y entend aussi des sons venus des années 70, et des éléments très modernes. 

Il y a à l’évidence beaucoup de travail dans cet album, les mélodies sont incroyables et la production vraiment impressionnante. La liste des invités est dingue, on y trouve par exemple les chanteuses Solange, Kali Uchis et Santigold, mais aussi Kanye West, Frank Ocean ou encore Pharrell Williams.

Et de toute évidence, lorsqu’il est seul, comme sur le titre « A Boy Is A Gun », Tyler, The Creator se suffit largement à lui-même. 

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.