C’est depuis sa campagne cévenole où il vit depuis presque 20 ans avec femme et enfants, que Piers Faccini se rappelle à notre bon souvenir avec "Foghorn Calling" nouveau single tiré de l’album "Shapes of the Fall" qui sera publié au printemps.

Portrait de l’auteur-compositeur-interprète, peintre et photographe Piers Faccini à Paris, le 11 décembre 2019. Son album "The Shapes of the Fall" sortira courant avril (No Format).
Portrait de l’auteur-compositeur-interprète, peintre et photographe Piers Faccini à Paris, le 11 décembre 2019. Son album "The Shapes of the Fall" sortira courant avril (No Format). © AFP / Martin Bureau

C’est toujours un plaisir de retrouver cet artiste doux et raffiné. Anglo-italien de naissance, français de cœur, Piers Faccini est photographe, peintre et musicien. Depuis le début des années 2000, il a enregistré 8 albums hors des modes et hors du temps, dessinant un univers imaginaire sans frontières, parfois tourmenté, mais le plus souvent paisible et chaleureux.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Toujours loin des courants, Piers Faccini cultive un jardin musical singulier, où fleurissent des conversations originales entre des langages musicaux de cultures et traditions diverses. Il est passé maître dans l'art de la complainte qui, selon lui, n'est pas synonyme de tristesse, mais mène à l'apaisement.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Qu’il chante en français, en anglais, en italien, en espagnol ou en arabe, Piers Faccini a cette voix si particulière, très aérienne, mise en relief par des arrangements musicaux délicats. Il est également à l’aise, aussi bien dans un chant napolitain du XVIIIe siècle, que dans un blues du Mississippi, où une ballade folk bucolique. Et bien que son univers soit très personnel, il vit la musique comme un partage, collaborant avec des artistes aussi divers que Vincent Ségal, Ben Harper, Ballaké Sissoko, Camille ou bien encore Ibrahim Maalouf.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Piers Faccini porte aussi en lui l'amour de la nature : il vit et travaille au cœur des Cévennes, dans sa maison laboratoire. Une nature qu’il a choisi de célébrer à travers son nouvel album « The Shapes of the Fall ». Les formes de la chute. 

La chute étant cet effondrement environnemental que nous sommes en train de vivre, comme une nouvelle expulsion du paradis…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

« The Shapes of the Fall » est un album en forme de complainte, d’où s’élèveraient comme autant de chants de la terre, des voix animales, végétales ou minérales, dans une pulsion de vie devenant musique.

Piers Faccini a demandé au luthier Michel Cassan de lui concevoir un instrument qui tout en s’inspirant du oud, se joue comme une guitare, lui permettant ainsi d’entremêler sonorités orientales et blues. 

A ses côtés, les frères Malik et Karim Ziad jouent des percussions et des cordes, comme par exemple du guembri, instrument emblématique de la musique Gnawa, que l’on retrouve notamment sur le titre « Foghorn Calling », le tout nouveau single de Piers Faccini.

Les cornes de brume sont censées avertir les marins du danger, Piers Faccini utilise donc ce son comme une métaphore : dans l’urgence climatique actuelle, entendrons-nous le signal qui nous fera changer de cap avant qu’il ne soit trop tard ? Rien n’est moins sûr… alors, musique !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L’album « The Shapes of the Fall » de Piers Faccini sortira courant avril (No Format)

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.