Le premier album de Delgres, "Mo Jodi" est un projet musical engagé et iconoclaste qui pousse les murs de la créolité.

Membres du groupe Delgres
Membres du groupe Delgres © AFP / Stéphane de Sakutin

Delgres est un trio mené par Pascal Danaé, que l’on avait déjà repéré sur cette antenne avec son précédent projet Rivière Noire (Meilleur album de Musiques du monde aux Victoires de la Musique 2015) et qui était déjà une fusion afro/brésilienne. 

Ce nouveau projet s’inscrit dans une lutte politique historique et une musique qui se joue des clichés, tout en remettant les pendules à l’heure

La muse de ce disque est sans nul doute Louise Danaë, trisaïeule guadeloupéenne de Pascal, dont il a retrouvé la lettre d’affranchissement datant de 1841. 

C’est la première fois que je peux me libérer aussi franchement de toutes ces émotions. Au point que Delgres, outre une passionnante aventure musicale et humaine, est devenue une sorte de cellule psychologique…

L’histoire de l’esclavage aux Antilles françaises est aussi la toile de fond de ce disque. Tout comme le nom du groupe qui fait référence à Louis Delgrès, anti-esclavagiste qui mourra pour ses opinions. 

Musicalement nous retrouvons les liens qui ont fait du blues, une âme commune, qui trace une ligne droite entre les îles des Caraïbes et la Nouvelle Orléans. Ce chemin s’écoute au travers de douze titres qui nous montrent que cette partie de notre histoire est toujours d’actualité.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.