LEM est une des figures phares de la scène électronique belge francophone incarnée par Nicolas Ekla, l’auteur, le compositeur et la voix du groupe qui s'est fait connaître sous le nom de Nicolas Ekla.

Nicolas Ekla, alias LEM, musicien électronique belge
Nicolas Ekla, alias LEM, musicien électronique belge © Capture d'écran de Belgium Underground TV : interview de Nicolas Ekla

Nicolas Ekla est un musicien bruxellois qui pratique une musique électronique aussi pop qu’expérimentale et audacieuse, et s’inscrit dans la tradition underground du plat pays de la fin des années 1970 avec des groupes tels Telex ou Polyphonic Size (une formation chère à Dominique A !). 

Si Nicolas Ekla n’est pas très connu dans nos contrées hexagonales, il n’en est pas de même en Belgique où sa notoriété perdure avec les trois groupes qu’il a fondés au début des années 1980.  D’abord, Les Paratroops, puis Les Brochettes, un trio qui a largement contribué aux belles heures d'une scène alternative belge francophone dans ces années-là en produisant trois albums restés cultes auprès des fans, dont Sous mes bandages, des cicatrices en 1993, et Disco novo en 1998.   

Nicolas Ekla se produit ensuite en duo sous le nom de Ming qui tournera presque essentiellement en Allemagne pendant deux ans où il obtiendra un certain succès.   

En 2003, Nicolas Ekla fonde un nouveau trio, LEM, avec Wilf Plum et Flo Cha, et publie un premier album intitulé Bientôt le cosmos qui opère une synthèse entre musique électronique, pop décalée  et chant en français. 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.