En un peu moins de deux ans, Yellow Days a su imposer sa voix éraillée et son style un peu déglingué, dans un registre qui oscille entre soul et pop.

Capture d'écran du clip officiel de Yellow Days "So Terrified Of Your Own Mind" sur Youtube
Capture d'écran du clip officiel de Yellow Days "So Terrified Of Your Own Mind" sur Youtube

Yellow Days est le nom de scène de George Van den Broek, un tout jeune anglais de 18 ans, originaire de Haslemere, une petite ville du sud de l’Angleterre, située entre Londres et Portsmouth.

Auteur compositeur et interprète, Yellow Days s’est fait connaitre il y a deux ans avec une poignée de titres postés sur son compte Soundcloud, avant de publier un premier EP « Harmless Melodies » sur le label Good Years.

Il n’a alors que 17 ans, mais ce qui frappe tout de suite c’est la maturité de ses compositions, dans un style pop teinté de blues et de soul, un style intemporel mais pourtant résolument contemporain.

Et il y a quelques mois sortait « Is Everything Okay In Your World » le premier album du jeune homme avec lequel Yellow Days confirmait tout le bien qu’on pensait déjà de lui, avec une collection de chansons brumeuses et mélancoliques. Des chansons qui parlent d’amour, des tourments adolescents, de la vie qu’il faut saisir avec joie et courage. Des chansons profondes et vibrantes, portées par un groove lancinant, entêtant, et toujours cette voix qui semble avoir vécu une centaine d’années...

Yellow Days s’inscrit dans une famille d’artistes où l’on retrouve King Krule ou Cosmo Pyke, une scène anglaise très riche (pour ne pas dire foisonnante) de jeunes talents. On pourrait aussi y inclure dans un registre plus solaire Tom Misch et Rex Orange County, ou plus urbain Loyle Carner ou Rejjie Snow (avec lequel Yellow Days a d’ailleurs collaboré). Tous ses musiciens ont en commun un talent indéniable, une jeunesse insolente, et une ouverture musicale riche de sonorités d’autres temps (blues, jazz, reggae) mais parfaitement digérées, intégrées et restituées avec beaucoup de respect, de plaisir et de modernité.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.