Le mythique label 4AD fête ses 40 ans avec une compilation intitulée « Bills & Aches & Blues » sur laquelle 18 artistes du label (Aldous Harding, SOHN, U.S. Girls, Big Thief…) revisitent des titres du catalogue qui les ont marqués.

Le mythique label 4AD fête ses 40 ans avec une compilation intitulée Bills & Aches & Blues". La chanteuse-compositrice et rappeuse Tkay Maidza a choisi de reprendre "Where is my mind ?" des Pixies.
Le mythique label 4AD fête ses 40 ans avec une compilation intitulée Bills & Aches & Blues". La chanteuse-compositrice et rappeuse Tkay Maidza a choisi de reprendre "Where is my mind ?" des Pixies. © Getty / Don Arnold/WireImage

4AD est un label absolument incontournable de l’histoire des musiques indépendantes en Angleterre, une maison de disque fondée en 1980 par Ivo Watts Russell et Peter Kent qui étaient tous les deux disquaires pour la chaine de magasins Beggar’s Banquet. 

Leur label a profondément marqué les années 80 en imposant une identité sonore mais aussi visuelle, avec les pochettes de disques qui accompagnaient parfaitement la ligne artistique de 4AD. 

Au départ, cette ligne repose essentiellement sur un son post-punk, new-wave, cold-wave, avec des groupes emblématiques tels que Bauhaus, Cocteau Twins ou Dead Can Dance. La musique que propose 4AD est inventive, sombre et très rapidement culte. 

La vague suivante amène un son plus rock, indépendant et expérimental, très bien représenté par le groupe Pixies. Emmené par Frank Black, ce groupe américain a sorti en 1988 un premier album intitulé Surfer Rosa, sur lequel figure le classique « Where is my mind ? ». C’est ce titre que la chanteuse / rappeuse australienne Tkay Maidza a choisi de reprendre pour l’anniversaire de 4AD.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Ce qui est remarquable avec 4AD, c’est à quel point ce label est resté créatif, surprenant, avant-gardiste depuis sa création. Deux exemples illustrent bien cette capacité à se renouveler sans cesse et à aller là où ne les attends pas. En 1987 d’abord, 4AD signe le groupe M/A/A/R/S et publie le titre « Pump up the volume » (assez éloigné à priori de l’image, forte, du label). Ce morceau est un des premiers tubes de House Music « à l’européenne », une bombe qui va profondément bouleverser (avec quelques autres) le paysage musical et la façon de produire la musique en Angleterre et en Europe.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Vingt ans plus tard, en 2007, 4AD frappe à nouveau très fort en signant pour le marché européen Bon Iver, le projet de Justin Vernon qui mélange de façon assez improbable une musique folk minimale, épurée et un chant autotuné / vocodorisé. Son premier album « For Emma, forever ago » sort en Angleterre en 2008, c’est un gros succès et un classique quasi-instantané porté par le single « Skinny love » qui va vite conquérir des millions de fans.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L’histoire de 4AD est une suite de découvertes, de coups de cœur et de projets aventureux. C’est aussi un catalogue d’une richesse et d’une variété impressionnante, dans lequel ont puisé les dix-huit artistes qui participent à cette compilation. L’américaine Merrill Garbus a choisi de reprendre « Cannonball » avec son projet Tune-Yards, une chanson extraite du deuxième album des Breeders (le groupe de Kim Deal, bassiste des Pixies) sorti en 1993. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Contact
Thèmes associés