Cam O’Bi, producteur qui monte dans le milieu hip hop tendance jazz / soul aux Etats-Unis, prépare un premier album dans lequel il passera derrière le micro pour donner de la voix.

Cam O'bi lors d'un concert en Californie (2016)
Cam O'bi lors d'un concert en Californie (2016) © AFP / Emma McIntyre / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Cam O’Bi est reconnu dans le milieu du rap américain, tendance soul / jazz, et du r&b, comme un des producteurs les plus créatifs du moment. Il est un peu perçu comme un héritier de J.Dilla, Dr. Dre et surtout des Neptunes (duo de choc formé par Chad Hugo et Pharrell Williams au début de leur carrière) et de leurs productions mélodieuses, funky et tout en finesse.

En 2012, Cam O’Bi vit et travaille à Las Vegas, ville dont il est originaire

Mais il est totalement lassé par son job, alimentaire, et rêve de produire sa musique. Il part s’installer à Chicago où il connait quelqu’un qui possède un studio d’enregistrement. Il va littéralement passer sa vie dans ce studio, et profiter des heures creuses pour y produire des titres instrumentaux . 

Il commence dès lors à proposer ces titres à des artistes, chanteurs, rappeurs, de passage au studio. Son travail plaît, son nom commence à circuler et à jouir d’une certaine côte. Ce succès d’estime lui permet de travailler avec des artistes tels que Chance The Rapper, J.Cole, Isaiah Rashad, Big Sean, et la chanteuses Jhéné Aiko. Il a récemment produit le titre « Doves In The Wind » pour SZA (titre sur lequel est invité Kendrick Lamar) et l’ensemble du magnifique album " Aromanticism " de Moses Sumney.

Il a également produit pour le premier album de l’irlandais Rejjie Snow " Dear Annie " sorti le 16 février dernier. Mais avec tous ces titres à son crédit, et une véritable notoriété dans son « milieu musical », Cam O’Bi reste inconnu du grand public, qui reconnait éventuellement les titres qu’il a conçus, mais pas son nom.

Ce qu’on attend donc aujourd’hui, c’est le premier album de Cam O’Bi

Il sera intitulé « Grown Ass Kid » et sur lequel il produira la musique, chantera et rappera. C’est évidemment un vrai défi pour quelqu’un qui s’est fait un nom et une très bonne réputation en tant que musicien, producteur, arrangeur, mais qu’on ne connait pas du tout en tant que vocaliste. 

Le premier titre extrait de cet album, « TenderHeaded », est un morceau optimiste, chaleureux et prometteur. Cam O’Bi y pose sa voix en totale décontraction, entre rap et chant, presque avec nonchalance, dans un style lui va vraiment très bien.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.