En mars dernier, Dominique A était de retour sur nos platines avec un (superbe !) nouvel album « Toute latitude » qui s’annonçait comme le premier volume d’un diptyque.

Extrait du clip "Le temps qui passe sans moi" de Dominique A
Extrait du clip "Le temps qui passe sans moi" de Dominique A © capture d'écran

Le nouveau clip de Dominique A en avant-première

L’équipe de programmation de France Inter est heureuse d’offrir aux auditeurs, en avant-première et sur notre seul site, 24 heures avant son lancement officiel, le clip d’un nouveau titre révélé ce jour, extrait de l’album « La fragilité » qui sortira le 5 octobre prochain… soit la veille des 50 ans de Dominique A. Ce n’est peut-être pas un hasard si cette chanson s’intitule : « Le temps qui passe sans moi ».

Son dernier album « Toute latitude » nous révélait un artiste complètement renouvelé par l’utilisation intensive de boîtes à rythmes chères au passé new-wave de Dominique A et auxquelles il ne nous avait plus habitués depuis bien longtemps.. Même les thèmes abordés dans ses chansons revenaient aux fondamentaux, comme la nature et l’enfance. Ce disque, rythmé, électro et électrique tranchait avec la douceur du précédent « Éléor » en 2015. Dominique A reste ainsi fidèle à une règle dont il fait sienne à chaque sortie d’album quand il déclare que :

chaque disque se construit toujours en réaction au précédent...

Avec le deuxième volume qui paraîtra le 5 octobre « La fragilité » Dominique A applique de nouveau cette règle d’or, pour cette fois, un climat plus apaisé, un son épuré tout en douceur. Il y joue seul de tous les instruments, à commencer par une guitare qu’il avait achetée à l’époque de l’album « La mémoire neuve » (1995) et dont il a choisi de ne pas remplacer les cordes d’origine. La sonorité qui en résulte, produite par ces nylons fatigués, donne une couleur très particulière à ce volume 2. Initialement pensé comme un disque exclusivement acoustique, l’album contient quelques pistes supplémentaires dont des rythmiques, toujours jouées par Dominique A. Les thèmes qui dominent traitent de la ruralité et de la guerre, en particulier avec un titre très touchant « Le ruban »

L’album s’ouvre sur « La poésie », une chanson qui fut écrite et composée très exactement le 9 novembre 2016. C’est-à-dire deux jours après la mort de Leonard Cohen. Cette chanson lui est entièrement dédiée. 

« La fragilité » compte parmi les plus grands albums de Dominique A… et restera sans doute parmi les plus beaux disques français de l’année ! C’est le frisson garanti tout au long des 12 titres du CD. 

Orfèvre en émotions, Dominique A nous prouve encore une fois, avec ce disque, qu’il demeure un des artistes les plus créatifs de la chanson française avec cette exigence rare qui le caractérise. 

Aller plus loin

• AGENDA - Dimanche 23 septembre, à 15h, Dominique A sera l’invité du « Grand Atelier » de Vincent Josse 

• PODCAST - Les remèdes à la mélancolie de Dominique A : "La mélancolie irrigue ce que je suis"

• PODCAST - Dominique A, de long en large dans Boomerang d'Augustin Trapenard

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.