À compter de ce jour et pour les deux semaines à venir, les programmateurs de France Inter viennent vous présenter chaque matin les albums des artistes qui ont fait les beaux jours de la playlist durant l’année 2020.

L’auteur-compositeur-interprète, producteur et acteur, Benjamin Biolay en concert pour l'association Psychodon à l'Olympia le 6 octobre 2020 à Paris.
L’auteur-compositeur-interprète, producteur et acteur, Benjamin Biolay en concert pour l'association Psychodon à l'Olympia le 6 octobre 2020 à Paris. © Getty / David Wolff - Patrick

Muriel Perez, Jean-Baptiste Audibert, Djubaka et moi-même, ainsi que Matthieu Conquet chaque vendredi, vous présenteront les albums qui ont retenu notre attention, les artistes qui ont obtenu tous les suffrages de l’équipe de programmation lors de nos réunions d’écoute hebdomadaires.  

Bref, celles et ceux qui sont à nos oreilles les grands gagnants d’une année pas tout à fait comme les autres…  

Et parmi les heureux élus de la sélection 2020, nous avons, à l’unanimité, distingué Benjamin Biolay avec « Grand Prix », le 9ème album de sa discographie, paru le 26 juin dernier.  

Après les très réussis « Palermo Hollywood » et « Volver » sous influences hispanique et argentine, il lui fallait relever un nouveau défi en opérant un nouveau tournant situé cette fois sur le bitume d’un circuit de Formule 1…   

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Avec « Comment est ta peine », le premier extrait de « Grand Prix » qui nous a accompagnés tout l’été, Biolay a décidé de mettre un coup d’accélérateur à son répertoire, lui qui jusqu’alors se cantonnait dans un style plutôt néo-romantique nonchalant aux mélodies nimbées de cordes, chères au chanteur, et aux arrangements toujours très maitrisés …et « superbes », pour paraphraser le titre d’un de ses meilleurs albums.  

Avec « Grand Prix », il perpétue son savoir-faire mélodique mais le crooner devient cette fois-ci rockeur. Il a choisi de prendre un virage aux allures pop-funky et rock, portée par les guitares rythmiques de Pierre Jaconelli, et semble bien parti pour engager un nouveau tour de piste dans sa course effrénée vers le succès.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La Formule 1 est le thème qui prédomine l’album consacré à son sport préféré avec toute la mythologie qui l’accompagne. D’ailleurs, il dédie ce disque « A la mémoire de Ayrton, Jules et Anthoine », autrement dit Senna, Bianchi et Hubert, trois pilotes automobiles, tous tragiquement décédés sur des circuits de compétition.  

La très belle pochette du CD, signée Mathieu César, annonce déjà la couleur puisqu’on y voit Biolay, vêtu d’une combinaison de rallye, assis sur le pneu d’une Matra de Formule-3, voiture emblématique et victorieuse des années 60 et 70. Le chanteur pose sur la photo au côté du fils d’un autre illustre champion français, Jean-Pierre Beltoise.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Tout au long des treize titres que contient « Grand Prix », l’artiste reprend à son compte la métaphore de l’automobile, son glamour et ses drames, pour exprimer ses états d’âme mâtinés d’amour, de regrets, de nostalgie et de mélancolie.  

Un Grand Prix, dit Biolay, c’est éprouvant, c’est très dur, c’est un cauchemar, des accidents et des petites avanies. Sauf si on le gagne… Et là, ça devient merveilleux ».  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Benjamin Biolay : album « Grand Prix » (Polydor)  

Benjamin Biolay se produira à l’occasion d’une triple affiche qui aura lieu la semaine prochaine, jeudi 17 décembre, à la Cigale.  Il partagera la scène avec Alain Souchon et Catherine Ringer.   

La session sera enregistrée dans l’après-midi (couvre-feu oblige) et sera diffusée le soir-même sur France Inter entre 21h et 23h.  

Une soirée présentée par Rebecca Manzoni. 

Contact