Après avoir enflammé ce weekend le public de "We Love Green", la nouvelle diva de la soul anglaise sort enfin son premier album : "Lost & Found" le 8 juin (Because).

Jorja Smith en concert (avril 2018)
Jorja Smith en concert (avril 2018) © AFP / Rich Fury / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Premier album certes, mais Jorja Smith est loin d'être une inconnue. Cela fait maintenant deux ans que nous suivons ses aventures musicales au gré des singles et de ses collaborations diverses. 

Tout a commencé en 2016 avec la publication de "Blue Lights" un titre poignant, dans lequel Jorja Smith (alors âgée de 18 ans) dénonçait la discrimination subie par la communauté noire. Chanson malheureusement toujours d'actualité et qui a été "re-clippée" de fort belle manière.

Toujours en 2016, Jorja Smith publie "Where Did I Go ?" un titre qui confirme le talent certain de cette toute jeune artiste, et contribue à asseoir sa notoriété alors grandissante, au point de taper dans l'oreille d'un certain Drake...

Ce qui frappe immédiatement c'est cette voix : assurée, suave, légèrement voilée mais d'une parfaite justesse. Quant au répertoire de Jorja Smith, il est clairement ancré dans la soul et le r'n'b, avec des nuances de jazz, de blues ou de hip-hop.  A la fois classique et résolument moderne, Jorja Smith exprime dans ses chansons ses préoccupations et sa sensibilité, en faisant preuve d'une maturité évidente et d'une très forte personnalité. 2017 sera encore une année prolifique pour Jorja Smith, avec la sortie des titres "Teenage Fantasy" ou "Beautiful Little Fools", et du EP "Project 11". Sans oublier les nombreuses collaborations avec : Preditah, Drake, Kendrick Lamar, Stormzy ou encore Kali Uchis.

La presse est unanime, le public déjà conquis, mais pourtant Jorja Smith a pris tout son temps pour peaufiner son premier album qui sort enfin ce 8 juin dans le monde entier. "Lost & Found" réunit les 3 premiers singles déjà parus : "Teenage Fantasy", "Blue Lights" et "Where Did I Go ?" + 9 autres titres dans la même veine, pour un résultat d'une folle élégance, à la production parfaite. On pense à Sade, Lauryn Hill ou Amy Winehouse (son idole) car oui, malgré son jeune age, Jorja Smith a déjà tout d'une grande dame et imprime sa marque et son style dans une décontraction parfaitement maîtrisée... Cet album est un pur régal, alors ne passez pas à côté !

Si vous avez raté Jorja Smith à We Love Green, séance de rattrapage le 22 octobre 2018 à l'Olympia à Paris.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.