Enregistré en deux semaines dans le garage de sa maison à Los Angeles, “Here Comes The Cowboy” le nouvel album de Mac DeMarco sortira le 10 mai chez Mac’s Records / Caroline.

Le musicien, Mac DeMarco en concert le 27 avril 2019 à Virginia Beach City.
Le musicien, Mac DeMarco en concert le 27 avril 2019 à Virginia Beach City. © Getty / Brian Ach/Images for Something in the Water

Mac DeMarco est définitivement un artiste surprenant. Sa musique est parfois mélancolique, elle raconte des choses intimes, souvent assez touchantes, et en même temps, c’est un drôle de personnage, singulier, décalé, espiègle, finalement assez énigmatique. 

Il a passé son enfance à Alberta, au Canada, et a grandi dans une famille dans laquelle la musique avait de l’importance. Sa mère en a toujours beaucoup écouté, en particulier du rock. Une de ses grand-mère était chanteuse d’opéra, un de ses grand-père saxophoniste. Lui était au départ plutôt passionné par les jeux vidéo. Il raconte d’ailleurs qu’il a découvert de nombreux artistes grâce à la (très bonne) bande son du jeu GTA. Mais c’est avec les Beatles qu’il a eu son premier – et fondamental – choc musical. A treize ans, il s’essaye à la guitare, se sent bien avec cet instrument, et s’y met sérieusement. Mac DeMarco a fait partie du plusieurs groupes pendant sa scolarité, et à la fin du lycée, il part vivre à Vancouver et se consacre encore plus sérieusement à sa musique. Il commence à produire et à sortir ses chansons avec ses propres moyens et en totale indépendance. C’est en 2012 qu’il signe avec le label new-yorkais Captured Tracks.

Cette signature lui donne de la confiance, assez rapidement une certaine reconnaissance, de bonnes conditions pour produire, sortir sa musique et la jouer sur scène. 

Après six années de collaboration fructueuse avec Captured Tracks, Mac DeMarco va sortir son nouveau disque sur son propre label, Mac’s Records (distribué par Caroline). Intitulé « Here Comes The Cowboy », cet album a été enregistré pendant les deux premières semaines du mois de janvier 2019 dans le garage de sa maison à Los Angeles. 

Mac DeMarco y a joué tous les instruments, à l’exception de quelques parties de claviers qu’il a confiées à Alec Meen qui a l’habitude de l’accompagner sur ses tournées. Yakitori Santar, l’ingénieur du son de ses concerts l’a aidé à enregistrer et réaliser les 13 chansons de cet album.

Mac DeMarco – Album “Here Comes The Cowboy” – sortie le 10 mai chez Mac’s Records / Caroline

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.