En 2007 sortait le premier album de The Good The Bad and The Queen, un super-groupe mené par Damon Albarn où l’on retrouvait Paul Simonon, bassiste de The Clash, Simon Tong, guitariste de The Verve et Tony Allen qui a fait ses classes de batteur chez Fela Kuti. Du lourd.

Damon Albarn, sur la scène du Festival d'été de Québec, en juillet 2017
Damon Albarn, sur la scène du Festival d'été de Québec, en juillet 2017 © AFP / Alice Chiche

Merrie Land le second album de The Good The Bad and The Queen sera disponible le 16 novembre et arrive onze années après un premier disque éponyme qui avait marqué les oreilles et les esprits.

Un disque qui porte un regard à la fois désabusé et mélancolique sur une Angleterre qui change à la vitesse d’un trente-trois tour vinyle... Une Angleterre en proie au bruit et à une certaine forme de division

Construit et imaginé à Black Pool, une station balnéaire du nord de l’île, où le temps semble s’être arrêté entre une fausse tour Eiffel de la fin du XIXème siècle, un bord de mer avec attractions, et des tramways à l’ancienne, il y a dans Merrie Land cette idée de nostalgie, d’une époque révolue

Merrie Land a été produit par Tony Visconti, collaborateur historique de David Bowie... Nostalgie, quand tu nous tiens.  

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.