Le premier album éponyme du groupe américain Black Pumas, né de la rencontre entre le chanteur Eric Burton et le musicien, producteur, arrangeur Adrian Quesada, est un de nos dix albums de l’année.

Le duo, Black Pumas, Éric Burton, chanteur et Adrian Quesada, guitariste, et producteur, sur scène lors d'un concert au Metropol le 19 février 2020 à Berlin, Allemagne.
Le duo, Black Pumas, Éric Burton, chanteur et Adrian Quesada, guitariste, et producteur, sur scène lors d'un concert au Metropol le 19 février 2020 à Berlin, Allemagne. © Getty / Frank Hoensch / Redferns

C’est un disque que nous avons joué tout au long des douze derniers mois, un album qui nous renvoie au meilleur de la musique Soul américaine des années soixante et soixante-dix.

Nous avons découvert les Black Pumas un peu avant l’été 2019 et commencé à jouer leur titre « Colors » sur notre antenne. Depuis, le groupe n’a plus quitté notre playlist, et nous avons joué successivement « Fire », « Confines », « Old man » et enfin « Black Cat » depuis la rentrée, sans jamais nous lasser de leur musique. 

Le groupe, installé à Austin au Texas, s’est construit autour du duo composé d’Eric Burton, chanteur venu de Californie, et d’Adrian Quesada, guitariste, arrangeur et producteur. Pour l’enregistrement de l’album et les dates de concerts, ce noyau dur s’est entouré de cinq autres musiciens. Le premier morceau des Black Pumas, « Black Moon Rising » est sorti en 2018.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La musique des Black Pumas est chaleureuse, sexy et réconfortante. Elle s’inscrit dans la pure tradition de la Soul et du R&B américain, en respecte les codes et le haut niveau d’exigence sans jamais tomber de le simple exercice de style ou la nostalgie. Par moments, le groupe fait quelques incursions vers un son plus Blues / Rock, électrique et un peu plus nerveux.

Nous avons été totalement séduits par ce premier album, par l’équilibre et l’adéquation évidente entre la voix d’Eric Burton et la production signée Adrian Quesada. C’est un disque qui sonne « à l’ancienne », mais dans lequel il y a juste ce qu’il faut de modernité. 

« Colors », la première chanson des Black Pumas que nous avons playlisté, est une ballade, sensuelle, qui nous rappelle le meilleur de Deep Soul si caractéristique du sud des États-Unis.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Contact
Thèmes associés