Après sept ans de pause, depuis l’album « Psychic » en 2013, le duo Nicolas Jaar et Dave Harrington, alias Darkside, est de retour avec le single « Liberty bell » qui annonce l’album « Spiral » prévu au printemps.

Après sept ans de pause, depuis l’album "Psychic", le duo Nicolas Jaar et Dave Harrington, alias Darkside, est de retour avec le single "Liberty bell" qui annonce l’album "Spiral" (Matador).
Après sept ans de pause, depuis l’album "Psychic", le duo Nicolas Jaar et Dave Harrington, alias Darkside, est de retour avec le single "Liberty bell" qui annonce l’album "Spiral" (Matador). © Jed DeMoss

Darkside (à ne pas confondre avec un autre groupe homonyme, anglais celui-là, qui a connu sa petite heure de gloire en 1990 avec « Waiting for the angels »), est de retour et c’est une très bonne nouvelle !  

Résumé des épisodes précédents : Darkside est un duo électronique constitué de l’américano-chilien Nicolas Jaar et de l’américain Dave Harrington, deux prodiges multi-instrumentistes extrêmement doués qui maîtrisent la technologie comme personne. Ils se sont rencontrés lorsqu’ils étudiaient la littérature comparée à la très prestigieuse Brown University de Rhode Island.  

Avant de former ce duo, Nicolas Jaar avait déjà publié un EP à l’âge de 17 ans, avant même de rentrer à l’université !  

Plus tard, en 2010, à la fin de sa scolarité, paraît l’album « Space is only noise », un disque hypnotique et dont le minimalisme est hérité de son admiration pour le répertoire d’Érik Satie.  

Avec cet opus, Jaar pose les bases de ce que sera sa quête musicale, en allant piocher dans les détours et l’expérimentation.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bien audacieux celui qui s’aventurerait à essayer de classifier la musique de Nicolas Jaar qui se définit plus comme un explorateur de son que comme un musicien.  

Quand on l’interroge sur ce sujet, il ne fait pas mystère de sa démarche :  

Il y a d’abord le fait que tout a déjà été écrit et composé : la seule chose qui nous reste, c’est la texture, le vêtement, la production. Et puis, ajoute-t-il, j’appartiens à une génération de musiciens qui s’est affranchie de quelque chose, qui n’a plus la pression du marché car elle sait que ça ne marche plus, quoi qu’il arrive. La musique en ressort probablement plus honnête, fluide, spontanée. Elle n’essaie pas d’être quoi que ce soit ». (Cf. Les inrockuptibles 19.03.2011) 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

C’est à Berlin en 2011 que se croisent de nouveau les chemins de Nicolas Jaar et Dave Harrington qui décident d’unir leurs talents pour former le duo Darkside. Ils publient dans un premier temps un EP 3-titres puis, deux ans plus tard, l’album « Psychic » dont est extrait « Paper trails ».  

Leur deuxième collaboration suscitera le buzz à propos d’un travail effectué uniquement sur internet. Sous le nom de Daftside, ils ont entièrement remixé l’album « Random access memories » de Daft Punk dont ils ont adouci le son électronique tout en y ajoutant une touche légèrement rock pour un résultat plus instrumental que synthétique.  

Nicolas Jaar est un musicien très prolifique au point d’avoir publié l’an dernier pas moins de trois albums, dont un sous le nom d’artiste Against All Logic.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Sept ans après « Psychic », Jaar et Harrington annoncent pour le printemps la parution d’un nouvel album de Darkside, « Spiral », mais dont aucune date n’a encore été fixée.  

On l’a vu avec Daftside, ces deux-là ne sont jamais vraiment quittés. En parallèle de leurs productions personnelles, ils se retrouvaient de temps à autre pour se donner des coups de main.  

À travers le single révélé en avant-première, à la veille de Noël, « Liberty bell », le duo renoue avec les samples atmosphériques où l’on retrouve avec bonheur la voix planante de Nicolas Jaar et le rock psychédélique de Dave Harrington.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Darkside : "Liberty bell" - (Matador)  

Contact
Thèmes associés