"Tides Of A Teardrop", le sixième album de Mandolin Orange, est un peu comme un voyage à travers l’histoire des musiques d’Amérique du nord, de la country au blue-grass, en passant évidemment par la folk - en clair : tout ce qui est regroupé sous l’appellation "americana".

Portrait de Mandoline Orange, dans les coulisses du festival Pickathon de la ferme Pendarvis, à Happy Valley, dans l'Oregon, aux États-Unis, le 6 août 2017.
Portrait de Mandoline Orange, dans les coulisses du festival Pickathon de la ferme Pendarvis, à Happy Valley, dans l'Oregon, aux États-Unis, le 6 août 2017. © Getty / Anthony Pidgeon / Redferns

Mandolin Orange est un duo, originaire de Chapell Hill en Caroline du Nord, composé d’Andrew Marlin, chanteur- auteur (qui joue également du banjo, de la mandoline et de la guitare) et d’Emily Frantz, chanteuse, multi-instrumentiste. 

L’entente entre ces deux-là semble parfaite, il y a dans leur musique beaucoup d’équilibre, de simplicité, d’élégance et d’évidence. Leurs chansons s’appuient sur de très belles mélodies, mises en valeur par leurs harmonies vocales et arrangements absolument impeccables.

Si le groupe reste assez confidentiel en France, il a déjà sorti cinq albums aux Etats-Unis entre 2010 et 2016. Il entame d’ailleurs une tournée de plus de quarante dates à travers les Etats-Unis et le Canada, avant de venir jouer en Europe, et en particulier à Paris le 14 mai aux Etoiles.

Ce sixième album de Mandolin Orange, « Tides Of A Teardrop », est un disque tout en douceur, calme, intimiste, mais aussi très chaleureux. C’est un album qui réconforte, qui fait du bien, qui réchauffe les cœurs.

« Into The Sun » de Mandolin Orange est extrait de l’album « Tides Of A Teardrop », sortie le 1er février 2019 chez Yep Roc Records.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.