Yep Yep Yep !!! Avec « No Geography », son neuvième album, le duo anglais reste droit dans ses godasses.

The Chemical Brothers en concert le 12 novembre 2016 à Tel Aviv.
The Chemical Brothers en concert le 12 novembre 2016 à Tel Aviv. © Getty / Guy Prives

30 ans de collaboration pour Tom Rowlands et Ed Simons qui se sont rencontrés sur les bancs de la fac. Leur premier disque était dans les bacs il y a tout juste 25 ans (Exit Planet Dust en 1995), avec comme profession de foi de faire coexister sur une même trame : techno, rock, hip-hop et un certain psychédélisme électronique. 

C’est la création de cette mixture qui a forgé l'identité musicale des Chemical Brothers. « No Geography » est le neuvième album d’une discographie sans coup fourré. Pour ce disque, Tom Rowlands raconte :

J’ai aménagé un petit coin dans mon studio que j’ai surnommé “le coin 1997”... Le genre d’installation que j’avais dans ma chambre à l’époque. Ces vieux samplers ont un son à part, et leurs limites vous forcent à être plus créatifs, à assembler les idées différemment.

Revenir à l’essentiel pourrait être le maître mot de ce disque : triturer, mélanger, raviver et ne jamais se laisser enfermer. Pour accompagner ces sons, le duo a fait appel à Aurora (chanteuse norvégienne) et Nene (rappeuse Japonaise) qui ont investi les chansons avec malice et incarnation. Les autres voix de ce disque sont des samples extraits de "Dial-A-Poem", le premier service poétique par téléphone mis en place en 1968, par le poète new-yorkais John Giorno.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.