Flavien Berger, Juliette Armanet, François & The Atlas Mountains, Radio Elvis, Juniore, Feu ! Chatterton, Soko…Dix-huit artistes issus de la scène d’aujourd’hui rendent hommage à Yves Simon, à travers une compilation à paraître le 27 avril prochain sous le titre "Génération(s) éperdue(s)".

Yves Simon en 1978
Yves Simon en 1978 © AFP / Jean Pierre Leteuil / Ina

Avec 15 albums au compteur et quelque 150 chansons que compte le répertoire d’Yves Simon, le choix des chansons reprises puise essentiellement dans les années 70, des plus fameuses (« Barcelone », « Les héros de Barbès », « Zelda », « Manhattan », « Diabolo menthe », « Au pays des merveilles de Juliet », « Les Gauloises bleues »…), aux moins connues du grand public (« L’aérogramme de Los Angeles », « Macadam à quatre voies », « Une vie comme ça »…). 

On peut regretter l’absence de titres comme « J’ai rêvé New York » ou bien « Clo story »…  mais l’essentiel d’Yves Simon est bien présent

L’année 2017 avait révélé un premier titre interprété par Moodoïd, sans aucun doute la plus célèbre chanson d’Yves Simon, « Au pays des merveilles de Juliet »… 

La qualité de "Génération(s) éperdue(s)" tient beaucoup au casting classieux qui a été retenu pour rendre hommage au chanteur-écrivain. La plupart sont des habitués de nos playlists, une jeune génération qui sait ce qu’elle doit à Yves Simon : Flavien Berger, Juliette Armanet, François & The Atlas Mountains, Radio Elvis, Juniore, ou encore Feu ! Chatterton et Soko. 

Pour Yves Simon, certaines de ses chansons sont « incrustées dans notre mémoire collective (…) J’ai voulu leur offrir une renaissance en les proposant à des chanteuses, chanteurs et groupes que j’avais repérés pour leur singularité dans la génération d’aujourd’hui, ceux qui comme moi étaient éperdus de sons, de mots et de rythmes. Une seule règle : qu’ils aient entre vingt et trente ans, vierges de tout tribute déjà offert à d’autres que moi (…). Tous, je les remercie infiniment d’avoir su mêler avec élégance le talent de leur génération à la mienne. »

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.