Trois ans après la sortie de leur premier album "Songs Of Praise" qui avait secoué la scène rock britannique avec un mélange d’énergie, d’agitation et de tourments, le groupe Shame vient de sortir "Drunk Tank Pink", un album que nous attendions avec impatience et qui clairement ne nous a pas déçu.

Le groupe Shame dans leur clip "Water in the Well".
Le groupe Shame dans leur clip "Water in the Well". © Capture d'écran/YouTube/Site officiel de Shame

Ce deuxième album, les membres du groupe Londonien Shame l’ont conçu, pensé et écrit, isolés les uns des autres, comme nous tous, sous la contrainte du premier confinement. Ils se sont finalement retrouvés en studio pour enregistrer les onze chansons de ce disque, encadrés par le producteur James Ford (collaborateur des Arctic Monkeys et de Foals).  

« Drunk Tank Pink » est presqu’aussi tendu, nerveux que son prédécesseur, mais aussi plus ouvert et un peu plus conséquent dans ce qu’il raconte de l’évolution de ce jeune groupe. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

De toute évidence, il se dégage toujours de la musique de Shame le même sentiment d’agitation. Mais le spectre musical du groupe est plus ouvert, leurs influences variées et élargies. Si le fonds musical de l’album reste résolument « post-punk », on pense par moments en l’écoutant au groupe Gang Of Four, ou au label de James Murphy, DFA, et aux groupes LCD Sound System et The Rapture. Des gens qui ont injecté dans leur musique, entre post-punk et rock indépendant, une petite dose de Funk, et une envie de faire danser. Certains titres, plus froids, rappellent les années New-Wave, d’autres évoquent les expérimentations rock de Brian Eno, ou de David Bowie, période Berlinoise. 

« Nigel Hitter », la chanson qui a été retenue dans notre Playlist, est un titre qui nous renvoie un peu par son esthétique et son énergie au travail du formidable groupe Talking Heads.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Contact
Thèmes associés