Cinq ans après la publication de son premier morceau, "Perfect Teeth", en totale autoproduction, le groupe Squid s’apprête à sortir son premier album, "Bright Green Field", sur le prestigieux label Warp Records.

Le chanteur et batteur Ollie Judge du groupe Squid en concert au BBC 6 Music Festival le 8 mars 2020 à Londres, en Angleterre.
Le chanteur et batteur Ollie Judge du groupe Squid en concert au BBC 6 Music Festival le 8 mars 2020 à Londres, en Angleterre. © Getty / Burak Cingi / Redferns

Squid est un groupe composé de cinq musiciens qui se sont rencontrés à Brighton pendant leurs études universitaires. Ils avaient un point commun qui était (évidemment) leur amour de la musique, en particulier du jazz, des musiques électroniques, de l’ambient et de ce qui s’approche de près ou de loin des musiques expérimentales. Ils ont sorti un premier EP intitulé « Lino » en 2017, puis un single remarqué en 2018, « Terrestrial Changeover Blues », avec lequel leur style s’est affirmé.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

C’est leur rencontre avec Dan Carey, producteur (entre autres de Fontaines D.C. et de Kate Tempest) et patron du label Speedy Wunderground, qui va être déterminante. 

En travaillant avec ce label, influent et très observé, Squid devient un des groupes les plus suivis du moment. Leurs productions sont encensées par la presse musicale et les critiques en Angleterre. Le groupe multiplie les concerts et les apparitions sur les scènes de nombreux festivals.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le travail et le son de Squid n’ont pas échappé à l’équipe de Warp Records, un label mythique des musiques électroniques et indépendantes en Angleterre. Cette structure légendaire a signé le groupe qui s’apprête à sortir dans quelques semaines son premier album intitulé « Bright Green Field ». Un album sur lequel on retrouve la formule sonore si particulière de Squid : un mélange de rock, de post-punk, teinté d’electro, de jazz, porté par une énergie et une urgence asses fascinantes. 

Ce disque, le groupe l’a conçu, pensé et discuté dès la fin du premier confinement dans un Pub de Chippenham qui a fait office d’atelier d’écriture. Le groupe est ensuite allé enregistrer les dix titres du projet dans le studio de Dan Carey à Londres. Le résultat, c’est un disque tendu, nerveux, agité mais avec des moments de joie et de relâchement. C’est un album contrasté, qui va bien au-delà des genres et correspond très bien à l’identité du label Warp.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Contact
Thèmes associés