Éric va parler d'une plume. Une belle écriture, et pas n’importe laquelle, c’est celle d’ S.Pri Noir.

Le rappeur S.Pri Noir au défilé Kenzo Automne / Hiver 2019-2020 dans le cadre de la Fashion Week de Paris le 20 janvier 2019 à Paris
Le rappeur S.Pri Noir au défilé Kenzo Automne / Hiver 2019-2020 dans le cadre de la Fashion Week de Paris le 20 janvier 2019 à Paris © Getty / Foc Kan / WireImage

Éric : S.Pri Noir qui a sorti son second album, « État d’esprit » durant le confinement c'est ça ? 

Quentin : oui, avec plein de collaborations prestigieuses comme par exemple Leto, Alpha Wann, Sneazzy, 4 Keus, Alonzo, Lefa, Laylow, Lyna Mahyem, Dadju.

E : ah oui, y’a autant de monde que dans un parc en plein déconfinement. 

Q : la carrière d’ S.Pri Noir débute en 2012 avec une première mixtape intitulée En attendant État d'esprit s’en suit beaucoup de concerts et de scènes en compagnie de Sneazzy et Nekfeu du collectif 1995, il y’aura d’ailleurs une très belle collaboration avec Nekfeu sur le morceau Ma Dope, et en 2018, Spri comme on le surnomme, sort son premier album, Masque Blanc. 

E : Masque Blanc qui est d'ailleurs certifié disque d'or.

Q : je te propose d'écouter un extrait de Juste pour Voir l'un des titres de l’album, aussi en featuring avec Nekfeu. 

Q : inverser la donne, c'est à dire réussir, c'est l'objectif d' S.Pri Noir, une thématique qui revient souvent dans ses chansons. 

E : c'est un peu S.Pri Noir Le Rouge et le Noir, très Julien Sorel, si tu me permets ce jeu de mot littéraire. 

Q : goûteux ! 

E : merci. 

Q : pour en revenir à S.Pri Noir, il faut comprendre qu'il a connu une jeunesse de débrouille dans son quartier des Fougères du 20ème arrondissement de Paris, il en parle souvent dans ses morceaux, le mieux pour le comprendre c'est d'écouter un extrait de Dystopia, titre présent sur État d'esprit son nouvel album. 

Q : tout est dit dans cette punchline : ouais, khey, c'est la loi, partir d'esclave, finir roi, c'est l'objectif.

E : partir d'en bas pour arriver tout en haut. 

Q : et il atteint les sommets, S.Pri Noir, c'est un rappeur reconnu et respecté, mais aussi une gueule qui, du haut de son mètre quatre vingt quinze, est devenu égérie d'Adidas mais a fait aussi des campagnes de pub pour Kenzo, Hugo Boss, et plus récemment pour la marque Cartier avec une campagne d'affichage à New-York. 

E : classe ! J'ai lu qu'il avait été sacré aussi deux fois champion de France football américain dans le club Flash de la Courneuve. 

Q : je sais pas si ça intéresse forcément les auditeurs comme info. 

E : pardon monsieur je tri l'info, mais je trouve que c'est une anecdote intéressante à raconter à la machine à café. 

Q : bref, S.Pri Noir c'est un rappeur qui compte et qui va peser aussi dans l'avenir de la chanson française, c’est un style, une plume, une mélodie, je dirais même l’élégance retrouvée.

E : tout semble réuni pour en faire un rappeur incontournable de ces prochaines années. 

Q : oui clairement, on va écouter un des hits de son dernier album Maman dort, dans lequel S.Pri Noir tente de rassurer sa mère tout en essayant de ne pas plonger dans le vice.

S.Pri Noir - "État d'esprit". Label : MI6/Allpoints

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.